Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
19 Août 2016

La rencontre entre le pape et François Hollande. De nouvelles relations entre le Vatican et Paris après les jours de douleur

L'éditorial d'Andrea Riccardi dans le Corriere della Sera

 
version imprimable

Le meurtre du Père Hamel, le 26 juillet dernier, alors qu’il célébrait la messe, a beaucoup touché le président, originaire de Rouen. Il s’est rendu dans l’église aussitôt après l’attentat. Il a déclaré avec force : « Tuer un prêtre, c’est profaner la République »

par Andrea Riccardi

Le pape François a reçu le président François Hollande en plein été, période pendant laquelle il suspend ses rencontres officielles. Le Vatican parle de « visite privée ». Il y a un caractère personnel dans cette visite, même si l’aspect politique est clair, comme le montrent la présence du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, titulaire des « cultes » (ainsi que sont définies les religions en France), mais aussi l’évocation de dossiers délicats : les migrations, la sécurité et le terrorisme. La délégation française a également rencontré le secrétaire d’État, Mgr Parolin. Il a été question des chrétiens au Moyen-Orient, sur lesquels la France exerce sa traditionnelle « protection » par cette politique ainsi définie par Léon Gambetta au 19e siècle : « l’anticléricalisme n’est pas un article d’exportation ».

Le Vatican est l’unique objectif du voyage présidentiel à Rome (seul Jacques Chirac l’a fait, en 1996, en désaccord avec l’Italie). La visite à Rome a commencé par un passage dans l’église nationale, Saint-Louis des Français, propriété de la République, où Hollande s’est recueilli en mémoire des victimes du terrorisme. Lors de la visite présidentielle de janvier 2014, bien qu’ayant tenu une conférence de presse à proximité, le président n’entra pas dans l’église, laquelle conserve un Caravage ainsi que de nombreuses stèles de défunts français. A l’époque, la rencontre avec le pape fut plutôt froide, comme si les deux responsables avaient peu de chose en commun. Il y avait en France l’opposition catholique au « mariage pour tous ». Puis viendrait la non acceptation par le Vatican de l’ambassadeur Stefanini à cause de son orientation sexuelle (fait nié par le Vatican, au point que le pape a reçu par la suite le diplomate en privé, mais jamais clarifié, pas même auprès des cardinaux français). Entre Hollande et le pape, rien n’incitait à une nouvelle rencontre.

Or il y a eu les attaques terroristes islamistes en France, face auxquelles François a constamment fait preuve de solidarité. Le meurtre du Père Hamel, le 26 juillet dernier, tandis qu’il célébrait la messe, a beaucoup touché le président, lui-même originaire de Rouen. Il s’est rendu dans l’église aussitôt après l’attentat (fait non habituel en raison non seulement de la laïcité française, mais aussi de l’athéisme professé par le président). Celui-ci a déclaré avec force : « Tuer un prêtre c’est profaner la République ». Il n’a pas dit « citoyen », mais « prêtre ». Le président a reconnu que la communauté catholique constitue une réalité essentielle pour la République et pour la laïcité elle-même, par une série de gestes, à commencer par la rencontre immédiate à l’Élysée avec l’archevêque de Rouen, Mgr Lebrun, dans la cathédrale duquel il a lui-même été baptisé en 1954. Le lendemain matin, il a réuni, toujours à l’Élysée, les représentants des cultes (catholiques, protestants, juifs, musulmans, hindouistes et bouddhistes) avec ce message : « nous devons être ensemble ». Mais la classe politique française (et les socialistes eux-mêmes) est apparue divisée et incapable d’exercer un leadership national à un moment de crise.

Un autre geste important, le 27 juillet, a été la présence de Hollande, avec les anciens présidents Giscard et Sarkozy, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, où le cardinal Vingt-Trois a célébré la messe en mémoire du Père Hamel. Les fidèles, à la fin, ont applaudi le cardinal et Hollande qui ont quitté ensemble la cathédrale. Mgr Vingt-Trois a tenu un discours de haute portée : un appel fort à l’unité nationale et le refus de s’abandonner à la peur. Le président a noté que tant Mgr Vingt-Trois que Mgr Lebrun ont assumé de manière efficace un leadership moral national dont les politiques eux-mêmes semblent incapables. Du reste, les religieux (en particulier avec la visite des musulmans aux messes dominicales qui ont suivi l’assassinat du Père Jacques) ont fait preuve d’un grand sens des responsabilités dans la crise : une ressource dont la France a besoin. Au point de faire dire au président : « République laïque ne veut pas dire République païenne ».

Il y a ensuite l’aspect personnel entre le président et le pape. Aussitôt après l’attentat, Hollande a cherché François. Ce dernier l’a rappelé, disant savoir qu’il venait de Rouen : « Je suis à vos côtés comme un frère ». Le ton de la conversation téléphonique a bouleversé Hollande qui a redit : « Quand un prêtre est touché, la France entière est meurtrie ». Venant à Rome, il a parlé de sa volonté de dire sa gratitude au pape, ce que l’on a vu dans le caractère chaleureux de la rencontre. A l’aspect personnel s’ajoute le constat, fait par le président, que les religions sont un lien social important dans une société fragmentée et effrayée. L’Église catholique française elle-même, pas toujours appréciée chez elle ni au Vatican, a derrière elle tout un important travail de création d’un tissu social fait de convictions et de relations. Laïcité, pour le président, signifie aujourd’hui « réunir » et « vivre ensemble ».

17 août 2016

Corriere della Sera


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
18 Octobre 2017

Un mois après la rencontre des religions à Münster, les Chemins de paix ont traversé quatre continents

IT | ES | FR
17 Octobre 2017
LOMÉ, TOGO

Télémédecine pour les enfants des rues et les personnes âgées au Togo : quand science et solidarité s'allient

IT | ES | FR
17 Octobre 2017
LIBAN

Rencontre de Marco Impagliazzo avec le premier ministre du Liban, Saad Hariri

IT | ES | DE | FR
13 Octobre 2017

La condamnation à la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle. Elle est par elle-même contraire à l’Evangile

IT | DE | FR
7 Octobre 2017
ITALIE

Les enfants d’Italie se racontent : une vidéo des Jeunes pour la paix sur le #IusCulturae

IT | FR | PT
7 Octobre 2017

lundi 9 octobre, le président Steinmeier visite la Communauté de Sant’Egidio

IT | DE | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
18 Octobre 2017
Avvenire

Scuole della pace, palestre d'inclusione

15 Octobre 2017
Herder Korrespondenz

Sant'Egidio: Auf der Suche nach der Gemeinsamkeit

9 Octobre 2017
Domradio.de

Friede, Freude, Mittagessen

9 Octobre 2017
DIE WELT

Papst informiert sich bei Steinmeier über Bundestagswahl

9 Octobre 2017
Church Checker

Sant'Egidio - Mose war auch in Rom

3 Octobre 2017
Der Spiegel

Wie bringt man Erzfeinde an einen Tisch, Signor Garofalo?

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
12 Septembre 2017

Allumage des bougies, signature de l'Appel et échange d'un signe de paix

12 Septembre 2017

Proclamation et remise de l'Appel pour la paix 2017

12 Septembre 2017

Cérémonie finale

12 Septembre 2017

Procession de paix

12 Septembre 2017

Prière pour la paix

12 Septembre 2017

Prière oecuménique des chrétiens

Toutes les réunions de prière pour la paix
• NON LA PEINE DE MORT
10 Octobre 2017

On 15th World Day Against the Death Penalty let us visit the poorest convicts in Africa

7 Octobre 2015
ÉTATS-UNIS

The World Coalition Against the Death Penalty - XIII world day against the death penalty

5 Octobre 2015
EFE

Fallece un preso japonés tras pasar 43 años en el corredor de la muerte

24 Septembre 2015

Pope Francis calls on Congress to end the death penalty. "Every life is sacred", he said

12 Mars 2015
Associated Press

Death penalty: a look at how some US states handle execution drug shortage

12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
AFP

Peine de mort en Indonésie: la justice va étudier un appel des deux trafiquants australiens

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

9 Mars 2015
Reuters

Australia to restate opposition to death penalty as executions loom in Indonesia

28 Février 2015
ÉTATS-UNIS

13 Ways Of Looking At The Death Penalty

15 Février 2015

Archbishop Chaput applauds Penn. governor for halt to death penalty

11 Décembre 2014
MADAGASCAR

C’est désormais officiel: Madagascar vient d’abolir la peine de mort!

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Adam Michnik

Prix Nobel pour la Paix, Argentine

Adolfo Pérez Esquivel

Archevêque, Secrétaire du Conseil Pontifical de la Pastorale pour les Migrants et les Itinérants , Saint-Siège

Agostino Marchetto

Recteur del'Université Al-Azhar, Egypte

Ahmad Muhammad Al-Tayyeb

Doyen de la Faculté de Sharia et Études Islamiques, Qatar

Aisha Yousef Al-Menn'ai

Secrétaire général du Conseil des Conférences Episcopales Européennes

Aldo Giordano

tous les documents
• LIVRES

L'hiver le plus long





DDB

Jésus





DDB
tous les livres

VIDEO PHOTOS
3:09
Les enfants de la rue ne sont plus seuls
3:01
Cities for life - Pour un monde sans peine de mort
3:40:49
Réduire la mortalité maternelle et faire grandir des enfants sans SIDA

632 visites

416 visites

344 visites

322 visites

288 visites
tous les médias associés