news

Soin des malades du SIDA et protection de l'environnement: le nouveau centre DREAM du Dubreka (Guinée) est "100% solaire"

30 Mai 2019 - CONAKRY, GUINÉE

environnementDream
ecologie

Partager Sur

A Dubreka, petite ville de campagne de la Guinée Conakry, a été inauguré un nouveau centre de santé DREAM de la Communauté de Sant’Egidio.

C'est le premier centre DREAM 100% solaire: sans raccord au réseau électrique national et sans groupe électrogène, il est doté d'un système photovoltaïque dont la puissance pourra augmenter dans les années à venir en fonction des nécessités. Un puits alimente deux réservoirs d'eau, pour optimiser le fonctionnement de la pompe en présence d'énergie solaire. La réserve d'eau du centre médical sera bientôt mise à disposition de la population environnante grâce à la création d'une fontaine publique.

La présence de DREAM dans cette ville a commencé en réalité en 2011 avec l'ouverture d'un petit centre "satellite" dans une maison en location, créé pour rapprocher les soins des patients ne résidant pas dans la capitale, où DREAM est présent depuis 2006 avec un centre hébergeant un laboratoire de biologie moléculaire: le nouveau centre, qui suit déjà 300 patients, représente maintenant un nouveau point de départ dans cette préfecture, voulant stabiliser sa présence avec une ouverture quotidienne et avec la réalisation, aux côtés des salles de consultation, d'un laboratoire équipé pour l'hématologie, la biochimie et l'analyse de l'état immunologique (incluant des CD4).
Il pourra également soutenir l'autre centre DREAM situé dans une préfecture limitrophe, devenant à son tour une structure de référence.

La structure a été construite grâce à un don de l'ambassade du Japon dans le pays et a été équipée grâce au soutien de l'Agence italienne pour la coopération et le développement. A un an de la signature du contrat de donation, la construction a été inaugurée en présence du nouvel ambassadeur Hideo Matsubara, de la représentante UNAIDS du pays, Dr Dado Sy Gnakassi, du maire de la ville, des représentants de la Justice, des chefs de tous les quartiers et de la population. La structure implantera des activités de sensibilisation sur le territoire, grâce notamment à la présence d'activistes et à la détermination de la coordinatrice Seny Lamah, témoin elle-même de la possibilité de vaincre le SIDA et de changer de vie en la mettant au service des malades et des plus faibles: interviewée par la télévision d'Etat, elle a saisi l'occasion pour encourager par son exemple tout le monde, surtout les femmes, à ne pas avoir peur de la maladie: "quand j'ai appris l'existence du programme DREAM et que ma fille est née saine, j'ai compris que tout peut changer et qu'il ne faut pas avoir peur".

"Il est fondamental de faire grandir la prise de conscience au sein de la population. Nous vous aiderons à diffuser parmi les gens la nouvelle de l'existence de ce centre", a dit El Hadj Alseny Bangoura, le maire de la ville, fier d'accueillir sur sa commune le centre de santé.

C'est le premier centre clinique que le Japon finance en Guinée: "le soutien au renforcement des services de santé de base est l'un des piliers de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique", a déclaré l'ambassadeur du Japon en Guinée.



Soin des malades du SIDA et protection de l'environnement: le nouveau centre DREAM du Dubreka (Guinée) est
Soin des malades du SIDA et protection de l'environnement: le nouveau centre DREAM du Dubreka (Guinée) est
Soin des malades du SIDA et protection de l'environnement: le nouveau centre DREAM du Dubreka (Guinée) est