Le repas de Noël

déjeuner de Noël

Partager Sur

« Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour.
Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »
(Luc 14,12-14)

Le repas de Noël avec les pauvres de la Communauté de Sant’Egidio

C’est une tradition de la Communauté de Sant’Egidio depuis qu’en 1982, un petit groupe de personnes pauvres fut accueilli autour de la table lors de la fête de Noël dans la basilique Sainte-Marie-au-Transtevere, à Rome.

Pourquoi la Communauté veut-elle se retrouver précisément à Noël et faire la fête avec les pauvres autour d’une même table ?

La Communauté est une famille réunie par l’évangile. C’est pourquoi, à Noël, quand les familles se réunissent autour de la table, partout dans le monde, la Communauté fait la fête avec les pauvres, qui sont nos parents et nos amis... Continuer

Qui sont les amis qui participent à cette fête ?

Ce sont surtout des personnes vivant dans la rue : nos amis sans domicile, des réfugiés sans-abri, les enfants des rues. Mais également des mendiants… Continuer

Une fête large comme le monde

Au fil du temps, la fête a pris de l'ampleur, comme sous l'effet d'une contagion bénéfique, et a rejoint de nombreux pays du nord et du sud du monde, sur tous les continents... Continuer

Où fait-on la fête ?

Partout, surtout dans les lieux de douleur. Dans les églises, les maisons, mais également dans les instituts pour personnes âgées, pour enfants, pour personnes en situation de handicap, dans les prisons, les hôpitaux, jusque dans les rues... Continuer

Le miracle de Noël
Noël est un peu un miracle : c’est le miracle des visages souriants de tant de personnes opprimées et fatiguées par la vie, c’est le miracle de se découvrir utiles pour tant de personnes qui ne manquent de rien mais qui ont perdu le  sens profond de la fête... Continuer