ECRIRE À UN CONDAMNÉ À MORT

Peine de mort

Partager Sur

Il y a tant de bonnes raisons de devenir ami et correspondant d'un condamné à mort.

Recevoir une lettre est le signe que ta vie a du prix aux yeux de quelqu'un. C'est un lien avec le monde extérieur. C'est l'espérance que quelqu'un se souvienne de toi. Cela signifie souvent nouer une relation d'amitié durable et sincère, impossible autrement.

La lettre a souvent une immense valeur. Pour celui qui est en prison cela veut dire se mettre en lien avec le monde extérieur. Les lettres, en effet, malgré la censure qu'elles subissent souvent, sont le seul espace libre dans la vie des hommes et des femmes des couloirs de la mort. Recevoir du courrier est un peu comme élargir les barreaux. Avoir quelqu'un à qui écrire rythme le temps, toujours égal, ouvre un espace d'affection, aide à ne pas perdre la confiance.

Grâce à la Communauté de Sant'Egidio, plusieurs milliers de détenus condamnés à mort correspondent avec autant d'amis à travers le monde. Il s'agit de détenus vivant dans les prisons, non seulement aux Etats-Unis, mais également dans d'autres pays, comme Trinité-et-Tobago, le Cameroun ou la Zambie.

 
Tu veux devenir correspondant avec un détenu?

Si tu veux, tu peux m'écrire et me dire en quelles langues tu es en mesure et/ou préfères écrire. Je te répondrai dès que possible et t'enverrai le nom et le profil d'un détenu qui a exprimé le désir de recevoir des lettres. Si tu veux avoir d'autres explications, écris-moi, je répondrai à tes questions. A bientôt.


Stefania Tallei

Contattaci

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Quelques extraits de lettres...

"...Je suis enfermé dans les couloirs de la mort depuis 5  longues années. Je suis entré ici encore jeune, à présent je suis un homme et je comprends beaucoup de choses, mais je ne peux plus rien faire de ma vie... même si vous ne pouvez pas m'aider à sortir d'ici, vous pouvez m'écrire, me faire sentir votre amitié..."
(Dominique, Texas)

"Je suis un jeune de 29 ans, prisonnier dans les couloirs de la mort depuis 3 ans. Je suis à la recherche d'un ami avec qui correspondre pour être moins seul"
(Michael, Florida)

"... Votre lettre m'a beaucoup surpris. Je m'étais fait à l'idée que personne ne voudroit correspondre avec quelqu'un comme moi pour parler de choses belles, sincères, amicales..."
(Aleksej, Russia)