PERSONNES HANDICAPÉES

Personnes handicapées

Partager Sur

L'amitié de la Communauté de Sant'Egidio avec les personnes en situation de handicap naît dans les années '70. Parmi les enfants qui fréqentaient les Ecoles de la Paix, dans la périphérie de Rome, certains, à cause de leurs difficultés, finissaient souvent par abandonner l'école. Dans le quartier du Trastevere, dans les rues à proximité du monastère de Sant'Egidio, vivaient alors de nombreuses personnes handicapées. Des adultes souvent seuls, privés d'amitié et de relations, qui passaient leurs journées à la maison ou bien erraient, sans but, dans les rues.

Quand Sant'Egidio se peupla de jeunes étudiants, il devint naturel de faire de l'église et du monastère un point de repère également pour eux, un lieu où ils puissent enfin chercher et trouver écoute et amitié. Depuis lors l'amitié avec les personnes en difficulté en raison de leur handicap est devenue une constante de toutes les Communautés de Sant'Egidio en toute région du monde.

Dans l'histoire d'amitié avec les personnes porteuses de handicap, nous avons rencontré la foi profonde de nombre d'entre eux. Certains avaient déjà reçu une instruction religieuse, pour d'autres la rencontre avec la Communauté a représenté la possibilité de connaître l'évangile.

La "compréhension" du message évangélique ne regarde pas, en effet, seulement les facultés rationnelles, mais également la vie, le coeur, l'affectivité. Tel est le chemin de foi que parcourent les personnes handicapées. Et, d'une certaine manière, ils "l'enseignent" également à ceux qui ont moins de difficultés.

Les personnes porteuses de handicap ne sont pas seulement membres à plein titre de la communauté chrétienne, destinataires privilégiés de l'évangile et de la vie sacramentelle, mais également "experts" en amitié.

Ils montrent que l'on peut être heureux en toute situation si l'on est entouré d'amitié et si l'on adopte une attitude de confiance et d'ouverture à l'égard des autres. Ils nous rappellent les valeurs de la gratuité et de la solidarité, de l'amitié et de l'accueil sans lesquels il est impossible d'avoir la plénitude de vie.

Le malheur de ceux qui ont un handicap est souvent dû à leur condition d'exclusion, d'isolement, de rejet de la part de la société. L'expérience de Sant'Egidio permet d'affirmer au contraire que vivre aux côtés des personnes en situation de handicap enrichit l'humanité et peut faire mûrir une compréhension de la vie plus large et plus profonde.

La personne handicapée, en effet, possède une compréhension ce qui est essentiel dans la vie. Cette "sagesse" n'emprunte pas toujours les chemins les plus directs pour s'exprimer, mais peut trouver dans le rapport aux autres la manière de se manifester. La personne qui porte un handicap peut ainsi apporter une précieuse contribution à notre société et être artisan d'un changement de mentalité et de culture significatif.