news

Sant’Egidio fête ses 49 ans avec le peuple de la Communauté

9 Février 2017

HOMÉLIESPAUVRESAnniversaireMarco ImpagliazzoPrièreSant'EgidioAndrea RiccardiPaix

Une basilique Saint-Jean-de-Latran remplie de jeunes et de moins jeunes, de sans-abris et de réfugiés venus par les couloirs humanitaires. Marco Impagliazzo : « Nous croyons en une ville où la distinction entre eux et nous n’existe plus, mais où l’on peut construire ensemble une grande force de paix »

Partager Sur

Une basilique Saint-Jean-de-Latran comble, ce soir, à l'occasion des 49 ans de la Communauté de Sant’Egidio. Un « peuple » de tous âges, provenant de tous les quartiers de la capitale, avec les amis qui l'accompagnent et de représentants des institutions, a participé à la célébration présidée par Mgr Giovanni Angelo Becciu.
Au cours de son homélie, le substitut de la secrétairerie d'État pour les affaires générales a insisté sur la vocation de Sant'Egidio : « Votre mission est d'aller dans toutes les périphéries, là où sévissent les conflits, où les personnes ne sont pas reconnues dans leur dignité, où les différences sont vécues comme source d'exclusion et de conflit au lieu d'être source d'enrichissement ». Afin que « les péréphéries reviennent au centre ». Une Communauté qui est née à Rome qui s'est ouverte au monde : « Que votre 'romanité' fasse de vous tous autant de collaborateurs du pape François, qui ouvrent son cœur et ses bras, et qui parviennent là où lui-même ne peut arriver physiquement. Ainsi seulement la géopolitique mondiale changera-t-elle ». Il a qualifié de « tenace » le travail mené par Sant'Egidio, comme par exemple le travail relatif à l'intégration des immigrés et des réfugiés : « Je me permets de vous encourager à continuer de construire des ponts, des liens, afin que s'affermisse une civilisation du vivre ensemble, une civilisation de l'amour, même si cela ne correspond pas toujours à l'orientation du monde, surtout ces temps-ci ».


Adressant ses salutations, à l'issue de la célébration, le président de la Communauté, Marco Impagliazzo, a affirmé : « Nous croyons en une ville où la distinction entre eux et nous n'existe pas, mais où l'on peut construire ensemble une grande force de paix. Aujourd'hui, nous ne célébrons pas une institution, mais nous vivons un moment de fête qui n'exclut personne. Tout Rome est représentée ici, toutes les générations : des enfants aux personnes âgées, les Romains d'origine et ceux qui le sont devenus, les représentants de nombreux pays, cultures et religions ». « Ce n'est pas un hasard, c'est un choix, a souligné Marco Impagliazzo, dans notre vie de chaque jour, au centre comme dans la périphérie. Cette ville, et plus généralement la société, a besoin de la contribution de tous pour bien grandir et répondre au besoin qui nous semble être le besoin le plus urgent de ce temps : le besoin de paix ».
A la fin de la célébration, une grande fête était organisée sous les arcades de Saint-Jean-de-Latran qui a placé au centre ces périphéries humaines et existentielles qui, dès les commencements, ont fait partie intégrante de la Communuté : de nombreuses personnes sans domicile étaient présentes avec lesquelles la Communauté cultive une longue amitié qui a permis de trouver des solutions concrètes, beaucoup de personnes handicapées insérées dans des parcours d'inlusion sociale, de personnes âgées en difficulté, de qui Sant’Egidio est particulièrement proche, ainsi que des immigrés et des réfugiés syriens arrivés du Liban avec les couloirs humanitaires. Une fête ouverte à tous les amis de la Communauté et aux représentants des institutions (du président du Sénat, Pietro Grasso, à la maire de Rome, Virginia Raggi) et qui se répétera dans les soixante-dix autres pays dans lesquels Sant’Egidio est présente, avec plus de 60 000 personnes, en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Homélie de Mgr Giovanni Angelo Becciu au 49e anniversaire de la Communauté de Sant'Egidio [FR]

Salutations de Marco Impagliazzo [IT]

VIDEO : Sant'Egidio une présence dans le monde [IT]

VIDEO : le peuple de Sant'Egidio