news

"Chemins de Paix": Éduquer et inclure les jeunes pour lutter contre le terrorisme

11 Septembre 2017

Terrorisme#peaceispossibleMünster 2017#pathsofpeace

Partager Sur

Parmi les nombreux panels de la rencontre « Chemins de paix , à Munster, l’un s’intéressait au terrorisme. Frédéric Van Leeuw, Procureur fédéral belge,  en charge des enquêtes sur les attentats terroristes de Bruxelles, qui ont impliqué plusieurs jeunes jihadistes, a affirmé : « il faut comprendre que ces jeunes sont de chez nous. Un an avant les attentats en Catalogne,ils participaient à une manifestation contre le terrorisme. La répression seule ne sert à rien et la marginalisation est la pire des choses. Il faut éduquer et intégrer ces jeunes ».

Pour Tarek Mitri, ancien ministre de la culture libanais, « ce ne sont pas les valeurs traditionnelles qui poussent les jeunes à la violence, mais le fait qu’ils les ont perdues et qu’il n’ont rien trouvé pour les remplacer ». « Dans nos pays, on a profiter du victimisme des gens, a-t-il conclu, sans offrir des alternatives à la peur et aux incertitudes,  si ce n’est la brutalité et la violence ».