news

En Belgique aussi, ouverture de couloirs humanitaires pour les réfugiés

22 Novembre 2017

Couloirs humanitaires
La Belgiqueréfugiés

Un accord a été signé cet après-midi entre l'Etat, la Communauté de Sant’Egidio, coordinatrice du projet, et les Eglises, pour l'entrée de 150 réfugiés syriens en provenance du Liban et de Turquie

Partager Sur

Theo Francken, ministre pour l’asile et les migrations, le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Bruxelles, et Hilde Kieboom, vice-présidente de la Communauté de Sant’Egidio, signeront cet après-midi un protocole d’accord pour l’ouverture des couloirs humanitaires. Ce seront 150 Syriens, actuellement réfugiés au Liban et en Turquie, qui pourront rejoindre la Belgique, dans les prochains mois, en toute légalité et sûreté. Une fois arrivées, les familles, sélectionnées selon le critère de la vulnérabilité déjà mis en œuvre en Italie et en France (victimes de persécutions, tortures et violences, familles avec enfants, femmes seules, personnes âgées, malades, personnes porteuses de handicap), seront accueillies par les Eglises chrétiennes de différentes confessions qui prendront également soin de leur intégration, depuis l’enseignement de la langue jusqu’aux parcours d’insertion professionnelle.

« Nous sommes très satisfaits et saluons la décision du gouvernement de Bruxelles ainsi que l’engagement des Eglises de Belgique à se faire charge de ce projet d’accueil », déclare Marco Impagliazzo, président de la Communauté de Sant’Egidio, qui commente la nouvelle en ces termes : « A l’Italie et à la France, où arrivera un nouveau groupe de réfugiés le 24 novembre prochain, s’adjoint aujourd’hui la Belgique, le pays qui accueille la majeure partie des institutions européennes. Il s’agit d’un pas important pour la diffusion en Europe des couloirs humanitaires, un modèle qui offre une solution au drame des réfugiés fuyant les guerres et qui conjugue solidarité, sécurité et intégration ».

La cérémonie en direct sur Facebook