news

Arrivée en France de 21 nouveaux réfugiés syriens en provenance du Liban - Ils seront accueillis et accompagnés par des collectifs citoyens des couloirs humanitaires

22 Novembre 2018 - PARIS, FRANCE

Couloirs humanitaires

Partager Sur

C’est une nouvelle étape dans le projet des couloirs humanitaires avec l’arrivée à Paris depuis le Liban le 22 novembre prochain d’un dixième groupe de réfugiés syriens qui entrera en toute sécurité (via un vol Air France) et légalement en France. Il s’agit de 21 personnes (3 adultes seuls, dont deux femmes, et 4 familles avec 10 enfants de 1 à 15 ans). Ils sont tous de nationalité syrienne, originaires de Deraa, de Latakieh, d’Alep, de Homs.

Ils seront attendus à l’aéroport avec toute la chaleur et la fraternité dues à des familles en exode et traumatisées par la guerre. Une distribution de fleurs et des rafraîchissements sont ainsi prévus à leur descente d’avion. Ils seront accueillis à Vernoux en Vivarais (07), Saint-Mamert-du Gard (30), Champigny-sur-Marne (94), Châteaudun (28), Vaison-la-Romaine (84), au Vésinet (78) et au Bouscat dans les Deux-Sèvres (79).
Cet accueil est la concrétisation du protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet intitulé “Opération d’accueil solidaire de réfugiés en provenance du Liban (couloirs humanitaires)” signé le 14 mars 2017 à l'Elysée entre le ministère de l’Intérieur, le ministère des Affaires étrangères et la Communauté de Sant’Egidio, la Fédération protestante de France, la Fédération de l’Entraide protestante, la Conférence des évêques de France et le Secours catholique – Caritas France.

Ce protocole prévoit les conditions d’identification, d’accueil, d’intégration et d’inclusion en France de 500 personnes avec une priorité aux personnes les plus vulnérables, comme les femmes seules, femmes enceintes, familles avec enfants en bas-âge ou personnes très âgées, familles monoparentales, personnes malades ou souffrant de handicaps physiques ou mentaux, personnes victimes de tortures, ou de violences psychologiques, physiques ou sexuelles (voir en pièce jointe la note «  Comment fonctionnent les couloirs humanitaires ?  »).

Cette arrivée portera à 228 le nombre de personnes accueillies depuis juillet 2017 (soit 54 familles, et 6 personnes isolées). Ces 60 familles et personnes seules sont majoritairement syriennes (31 irakiens / 18 palestiniens de Syrie / 179 syriens) ; 94 sont des enfants de moins de 18 ans (ou dans leur 18e année) lorsqu’ils arrivent en France (soit plus de 40 %) ; 4 nouveaux départements sont concernés dans l'accueil (Ardèche, Deux-Sèvres, Lozère et Val-de-Marne), soit un total de 30 départements investis dans l’accueil grâce à une soixantaine de collectifs de bénévoles, représentants plus de 1000 volontaires.

Comment fonctionnent les couloirs humanitaires ?