news

Pour ne pas oublier le bombardement atomique des 6 et 9 août 1945, l’œuvre « Hiroshima 平和 » des artistes des Laboratoires d’art de Sant’Egidio

6 Août 2022

guerre
Japon

Partager Sur

Les 6 et 9 août 1945 deux bombes atomiques détruisaient les villes japonaises de Hiroshima et Nagasaki. Plus de 75 ans après, à la suite des accords sur la « non-prolifération » (1968) et l’« abandon total des essais nucléaires » (1996), nombreux sont les pays qui n’ont toujours pas renoncé à fabriquer et à posséder des armes nucléaires. Avec la guerre en Ukraine, tout cela suscite encore plus d’inquiétude : du reste, nous ne devons pas oublier que, à l’arrière-plan de cette guerre, se profile la dramatique inconnue du recours à l’arme nucléaire de la part de la Russie.

Pour ne pas oublier ces événements tragiques de 1945, les artistes des Laboratoires d’art de la Communauté de Sant’Egidio ont voulu représenter le drame de la bombe atomique sur Hiroshima par un tableau. L’œuvre a été conçue pendant un temps de vacance des Amis à Montecompatri en juillet 2022. La toile représente le mémorial de la paix de Hiroshima, l’un des rares édifices restés debout après l’explosion de la bombe. Le squelette du dôme se dresse comme un ultime témoignage de l’inhumanité de la guerre. En haut à droite figure le cerisier en fleur, Sakura, signe de paix et d’espérance en l’avenir.

L’œuvre s’intitule : « Hiroshima 平和 » (Hiroshima Paix) et les auteurs sont Patrizia Nasini et Daniela Parisini.



Pour ne pas oublier le bombardement atomique des 6 et 9 août 1945, l’œuvre « Hiroshima 平和 » des artistes des Laboratoires d’art de Sant’Egidio
Pour ne pas oublier le bombardement atomique des 6 et 9 août 1945, l’œuvre « Hiroshima 平和 » des artistes des Laboratoires d’art de Sant’Egidio
Pour ne pas oublier le bombardement atomique des 6 et 9 août 1945, l’œuvre « Hiroshima 平和 » des artistes des Laboratoires d’art de Sant’Egidio