news

Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie

11 Janvier 2023 - ELBASAN, ALBANIE

#NoëlPourTous
La détresse psychologique

Partager Sur

En ces premiers jours de l’année, un groupe de jeunes de la Communauté de Gênes est allé à Elbasan, en Albanie, pour rencontrer plus de 300 femmes et hommes hospitalisés à l’hôpital psychiatrique “Sadik Dinci”, le plus grand hôpital des Balkans et pour amener un peu de la joie de Noël, un moment d’autant plus important que les portes de l’institution étaient fermées depuis presque trois ans.

L’amitié entre Sant’Egidio et les patients de l’hôpital de Sadik Dinci dure depuis de nombreuses années et se concrétise par des laboratoires d’été, par des visites dans le temps de Noël, mais aussi par le rêve d’une vie nouvelle, en dehors des murs de l’hôpital, grâce aux maisons de famille pour personnes avec des problèmes psychiques réalisées par la Communauté et par le Ministère de la Santé albanaise.

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, tandis que pour ceux qui vivent dans les maisons de famille la vie se poursuit – avec toutes les précautions – dans un climat serein, pour ceux qui sont hospitalisés dans les structures psychiatriques l’isolement a duré trois ans.
Dans ces circonstances retourner à l’hôpital psychiatrique en ce début d’année pour célébrer Noël avec la Communauté fut un événement particulièrement heureux. De la musique, de la bonne nourriture, un cadeau pour chacun des 310 patients hospitalisés ont amené un climat de fête.
En plus, environ 90 personnes ont pu sortir de l’hôpital pour un repas de Noël dans les salles décorées pour la fête dans la maison des sœurs de la charité de Sainte Jeanne Antida.

Avant le repas, les femmes et les hommes hospitalisés ont participé à une prière pour la paix dans la grande cour intérieure. Beaucoup ont confié les intentions de prière à Jésus, Seigneur de la Paix, qui protège et console. Quelqu’un a murmuré dans la prière sa reconnaissance.: "Merci Seigneur, - a dit M - parce que j’ai ces amis, qui sont les seuls qui ne m’oublient pas".



Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie
Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie
Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie
Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie
Après une longue période d’isolement due à la pandémie, on a pu à nouveau fêter Noël à l’hôpital psychiatrique d’Elbasan en Albanie