news

En vue de la réouverture, à l’École de la paix du camp de réfugiés de Nyumanzi en Ouganda, on apprend à prévenir le coronavirus

3 Juin 2020 - ADJUMANI, OUGANDA

réfugiéscoronavirus
OugandaÉcole de la PaixSoudan du Sud

La production de masques a également été lancée

Partager Sur

Les cours de l’École de la paix dans le camp de réfugiés de Nyumanzi ont été interrompus le 20 mars dernier avec la fermeture de toutes les écoles de l’Ouganda à cause de la pandémie. Les autorités ougandaises décident à présent une réouverture partielle des écoles. Les premiers à retourner en classe seront les enfants de la "primaire 7" qui, cette année, devront passer l’examen final.

Dans la perspective de la réouverture, la Communauté de Sant’Egidio a organisé une visite spéciale au camp de réfugiés de Nyumanzi pour apporter son expérience en matière de prévention et de lutte contre la pandémie du coronavirus en Afrique, en tirant profit de l’expérience de ses centres DREAM pour le traitement des malades du SIDA et de la tuberculose.

Un cycle de formation sur les protocoles nationaux et sur les indications de Sant’Egidio à transmettre aux élèves à la réouverture des écoles a été proposé aux enseignants et aux responsables, une proposition élargie aux responsables du camp de réfugiés. En outre, la production de masques a été lancée, en utilisant les machines à coudre déjà achetées par l’école pour un cours de couture réservé aux adultes.

Ces derniers jours ont également commencé les travaux de construction des nouvelles installations sanitaires et des lavabos pour améliorer les conditions d'hygiène des élèves et des enseignants des écoles. Ces travaux seront réalisés grâce au financement entre autres de l’Agence italienne pour la coopération et le développement (AICS) et de la Conférence épiscopale italienne (CEI) qui soutiennent les activités de prévention contre le coronavirus, en plus de l’activité pédagogique le reste de l'année. Parmi les initiatives prévues, il y a aussi la possibilité d’augmenter la disponibilité de l’eau courante grâce à une citerne qui stockera l’eau produite avec le puits existant et une pompe à énergie solaire.

La visite a été l’occasion de montrer aux nombreux réfugiés du Soudan du Sud qui vivent dans le camp de réfugiés de Nyumanzi que l’instruction est une priorité pour Sant'Egidio et que l’École de la paix est un lieu qui offre aux enfants et aux adolescents les mêmes opportunités que celles dont bénéficient les jeunes de leur âge qui vivent dans d’autres parties du monde. Les adultes du village qui entoure l’école ont confirmé de leur côté tout leur soutien pour continuer le projet éducatif et le travail entrepris pour la paix.


 



En vue de la réouverture, à l’École de la paix du camp de réfugiés de Nyumanzi en Ouganda, on apprend à prévenir le coronavirus
En vue de la réouverture, à l’École de la paix du camp de réfugiés de Nyumanzi en Ouganda, on apprend à prévenir le coronavirus
En vue de la réouverture, à l’École de la paix du camp de réfugiés de Nyumanzi en Ouganda, on apprend à prévenir le coronavirus