Global Friendship 2019

Partager Sur

C'est une bonne nouvelle, pour l'Europe mais pas seulement: il s'agit de "Global Friendship", le rassemblement d'environ 1000 Jeunes pour la Paix européens en Pologne, qui s'est tenu du 19 au 21 juillet 2019. Ce n'est pas seulement une rencontre festive entre jeunes, une explosion d'enthousiasme juvénile (même si ça l'a également été), mais surtout la manifestation d'une génération de jeunes qui grandit à l'école d'un humanisme chrétien, qui ne détourne pas le regard de l'histoire, mais se sent engagée dans la construction d'un monde sans racisme ni violence.

Au cours des trois journées de "Global Friendship", les jeunes ont goûté la beauté de la rencontre, de se retrouver ensemble, avec des chants  et des paroles communs, mais pas centrés sur eux-mêmes: en pèlerinage au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, à l'écoute de Lidia Maksymowicz, une femme qui a survécu au Lager, ils ont montré la force d'une génération dont on sous-estime souvent la valeur et la charge d'espérance qu'elle représente pour le continent européen.

"Devant Auschwitz nous ne pouvons pas rester comme avant. Nous devons comprendre et réagir. Stand up! Réagis, c'est-à-dire grandis intérieurement. Réagir veut dire parler, entrer en dialogue". C'est ainsi que  Marco Impagliazzo, le président de Sant'Egidio, a conclu les trois journées de congrès, invitant à "avoir un coeur pensant, ce qui signifie changer le monde avec les paroles; s'opposer à la culture de l'ennemi; cultiver le dialogue car la paix meurt quand meurt le dialogue”.

Avec ce programme, les jeunes se sont quittés pour se rencontrer de nouveau, l'an prochain, à Amsterdam.

Pour voir et écouter quelques moments de la rencontre: