Prière pour les pauvres

Partager Sur


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Isaïe 1,10-17

Écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu, vous, peuple de Gomorrhe !
Que m’importe le nombre de vos sacrifices ? - dit le Seigneur. Les holocaustes de béliers, la graisse des veaux, j’en suis rassasié. Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs, je n’y prends pas plaisir.
Quand vous venez vous présenter devant ma face, qui vous demande de fouler mes parvis ?
Cessez d’apporter de vaines offrandes ; j’ai horreur de votre encens. Les nouvelles lunes, les sabbats, les assemblées, je n’en peux plus de ces crimes et de ces fêtes.
Vos nouvelles lunes et vos solennités, moi, je les déteste : elles me sont un fardeau, je suis fatigué de le porter.
Quand vous étendez les mains, je détourne les yeux. Vous avez beau multiplier les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang.
Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal.
Apprenez à faire le bien : recherchez le droit, mettez au pas l’oppresseur, rendez justice à l’orphelin, défendez la cause de la veuve.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le prophète insiste pour que l'on écoute la Parole du Seigneur. En effet, c'est dans l'écoute fidèle de la Parole du Seigneur qu'une espérance de salut peut se nourrir, même dans les situations les plus difficiles. Israël tout entier, ses chefs et son peuple, est comparé à Sodome et Gomorrhe, les deux villes qui s'étaient entachées du péché d'inhospitalité envers l'étranger et qui pour cela avaient été détruites. Ces paroles sont d'une dureté inhabituelle. Non seulement le Seigneur n'apprécie pas les actes religieux s'ils ne sont pas accompagnés de la miséricorde et de la compassion, mais en plus ils le dégoûtent. Cette page du prophète Isaïe résonne avec une urgence encore plus importante à notre époque qui a de plus en plus besoin de miséricorde et de paix. La société contemporaine — avec ses inégalités dramatiques — a besoin de retrouver le sens d'une solidarité globale, universelle. Une véritable proximité qui conduise le monde sur un chemin de justice et de miséricorde est nécessaire. Une religiosité simplement rituelle et cultuelle ne suffit pas. La prière, par sa nature, doit être marquée par l'amour pour celui qui est faible et pauvre. C'est là la volonté de Dieu pour la famille humaine, pour qu'elle soit plus en paix. Dieu lui-même nous invite à discuter avec lui, pour que nous cessions de faire le mal et que nous apprenions à accomplir le bien et à aimer les pauvres. Même si nos péchés sont graves, même si nous nous obstinons à n'écouter que nous-mêmes, le Seigneur, qui est vraiment l'ami de l'homme, est prompt à pardonner et à renouveler notre vie si nous nous laissons envahir par sa miséricorde.