change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - barcelone 2010 contactsnewsletterlink

  

Le livre pour préparer le repas de Noël avec la Communauté de Sant’Egidio est disponible en ligne en cinq langues

A partir d’aujourd’hui, il est possible de télécharger gratuitement la version numérique du livre « Le repas de Noël » en anglais, en français, en espagnol, en portugais, en indonésien.

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

Le programme DREAM : 300 000 personnes en soins, 46 centres de santé, 5000 professionnels formés

30 novembre : Villes pour la vie contre la peine de mort

Tous les rendez-vous et les modalités de participation, à Rome et dans le monde. La carte des villes, les dernières nouvelles, le spot. Consultez cette page pour les mises à jour et partagez-la.

SIDA, le prix Antonio Feltrinelli de l’Accademia dei Lincei attribué au programme DREAM

Le 11 novembre, le prix récompensera une « entreprise exceptionnelle à haute valeur humanitaire »

COULOIRS HUMANITAIRES, notre réponse à la guerre en Syrie

C’est ce qu’a déclaré Andrea Riccardi à la conférence de presse d’accueil des réfugiés arrivés ce matin. VOIR LA VIDEO ET LES PHOTOS

Bienvenue ! Ils sont arrivés, depuis le Liban et la Syrie, par les couloirs humanitaires. Suivez en ligne la conférence de presse à 11h

Les 72 premiers réfugiés sont arrivés, parmi lesquels de nombreux enfants. Un autre groupe arrivera demain. Pour eux, un voyage sûr et un grand accueil. Ils seront reçus d’ici peu par le ministre Gentiloni, Andrea Riccardi et d’autres.

Arrivée de 130 autres réfugiés fuyant la guerre en Syrie et le trafic d’êtres humains, grâce aux couloirs humanitaires !

Nous suivrons l’événement à travers nos réseaux sociaux au cours de la matinée de lundi : Facebook, Instagram, Twitter

Mémoire de la déportation des juifs de Rome du 16 octobre 1943 : une racine d’humanité contre l’indifférence

Pas d’avenir sans mémoire : la commémoration organisée par la Communauté de Sant’Egidio et par la communauté juive de Rome. LA VIDÉO ET LES IMAGES

10 octobre, Journée mondiale contre la peine de mort. Les initiatives de Sant’Egidio, du Japon aux prisons italiennes

La campagne s’intensifie en vue du vote à l’ONU pour le moratoire

Sant’Egidio et le Mozambique, l’histoire d’une paix (et d’une amitié) qui fête aujourd’hui ses 24 ans

Des pourparlers pour la fin de la guerre civile au programme pour le soin du SIDA, en passant par l’inscription à l’état civil, la lutte contre la malnutrition. Aujourd’hui, aux côtés de la « génération de la paix »

Dimanche 2 octobre, fête des grands-parents ; en photos, la beauté d’une alliance entre les générations

Célébrons la fête des grands-parents avec les meilleures photos sélectionnées dans les différentes éditions du Concours photo « Vive les aînés ! »

DIRECT La visite du Pape François à Assise et la cérémonie finale de la rencontre "Soif de paix"

Les religions mondiales à Assise: une voix à la soif de paix des peuples

La Réunion internationale pour la paix se tiendra du 18 au 20 Septembre, 30 ans après la prière historique de Jean-Paul II
10/12/2016
Prière de la Vigile

La prière chaque jour


 
version imprimable
4 Octobre 2010 09:30 | Palau de la Generalitat - Auditori

Barcelone 2010 - Intervention de Christophe DE MARGERIE



Christophe de Margerie


Président et directeur général de TOTAL, France

L’engagement de la communauté de Sant’ Egidio au service de la justice et de la paix nous réunit aujourd’hui. Je remercie vivement Andrea Riccardi d’avoir souhaité m’associer à vos réflexions. Le souci du vivre ensemble qui est au cœur de la démarche de Sant’ Egidio n’est pas étranger à Total. En effet, notre mission consiste à répondre à un besoin humain fondamental, l’énergie, tout en veillant à laisser à nos enfants une planète vivable. Je me réjouis de pouvoir partager avec vous certains des questionnements éthiques de Total. J’évoquerai successivement la dimension humaine et la dimension environnementale des questions auxquelles nous sommes confrontés.

I - le Groupe Total comme réalité humaine

Total est une entreprise multinationale présente dans 130 pays, qui emploie près de 100.000 personnes de 130 nationalités. La diversité est au cœur de notre identité. S’ouvrir à chaque culture, encourager la diversité à l’intérieur de notre organisation, donner ses chances à chacun quelle que soit son origine, autant d’exigences qui font partie de nos principes d’actions.

Etre une multinationale est un atout considérable par la variété des expériences, des expertises et des talents que nous réunissons. Mais cette situation nous crée aussi un devoir d’exemplarité, celui notamment de promouvoir dans les pays où nous opérons les meilleures normes techniques, sociales ou environnementales et de traiter nos salariés ou nos fournisseurs de manière équitable partout où nous sommes présents. 

Notre activité de production de pétrole et de gaz est génératrice de grandes richesses mais la répartition de celles-ci peut être source d’injustices et de tensions. Pour tenter d’y remédier, l’action de Total s’est orientée dans deux directions, la transparence financière et les programmes de développement socio-économiques. Nous participons à l’Extractive Industries Transparency Initiative ; celle-ci a pour objet de donner aux citoyens des pays producteurs qui acceptent de jouer le jeu une bonne vision des revenus de leur pays liées à la production d’hydrocarbures. Nos programmes socio-économiques ont pour priorités l’éducation, la santé et le développement industriel et artisanal local. Ils répondent aux besoins exprimés par les communautés proches de nos sites afin que celles-ci puissent retirer de notre présence des avantages réels et durables et que nous puissions travailler auprès d’elles  en bonne intelligence; c’est ce que j’appelle l’acceptabilité.

Notre activité s’exerce parfois dans des pays difficiles, qui connaissent des conflits internes et où les droits de l’homme sont peu respectés. Nous y travaillons pour autant que nous puissions y appliquer les règles de notre charte éthique et que les lois internationales ne s’y opposent pas. Je crois pour ma part, à la lumière notamment de notre expérience birmane, que la présence de Total y est utile, qu’elle maintient une ouverture de ces pays sur l’extérieur et qu’elle peut protéger les habitants. Le découragement nous saisit parfois, à voir la lenteur avec laquelle progresse le respect des droits humains, mais partir serait renoncer à agir pour améliorer la situation.  

 

II – Le Groupe Total et la conciliation entre énergie et environnement

L’énergie est un besoin essentiel de l’homme pour se nourrir,  se chauffer, se déplacer et pour exercer des activités productives. Songeons qu’aujourd’hui 1 humain sur 4 n’a pas l’électricité. Pour répondre à la demande croissante d’énergie, que fait Total ? Nous investissons massivement pour développer de nouvelles ressources pétrolières et gazières. Nous cherchons à promouvoir l’efficacité énergétique dans nos propres installations et chez nos clients afin de ne pas gaspiller l’énergie. Enfin nous participons au développement des énergies renouvelables, en particulier dans le domaine de l’énergie solaire et dans celui de la biomasse, tout en nous intéressant au nucléaire. 

Un des grands défis auquel nous sommes confrontés est celui du changement climatique. 80 % de l’énergie mondiale est encore fournie par les énergies fossiles qui ont beaucoup d’avantages mais deux inconvénients : être non renouvelables et émettre du CO2. Une solution pour limiter ces émissions consiste à récupérer le CO2 à la sortie des unités, les centrales thermiques ou les raffineries par exemple, et à injecter le gaz sous terre dans des pièges géologiques. C’est ce que Total fait à titre expérimental dans notre usine de Lacq.

Notre métier est complexe et il n’est pas sans danger pour les hommes et pour l’environnement. L’explosion récente d’une plateforme pétrolière opérée par BP dans le Golfe du Mexique, qui a fait 11 morts et entraîné une pollution importante, est là pour le rappeler. L’histoire de Total n’est pas à l’abri de tels évènements douloureux. Notre premier devoir est d’assurer la sécurité de nos exploitations pour nos salariés, nos sous-traitants, les communautés humaines qui vivent à proximité de nos sites et l’environnement.

 

*  * *

Pour conclure, je voudrais souligner l’importance que j’attache au dialogue avec les représentants des grandes traditions religieuses. La dimension religieuse est constitutive de l’homme, elle apporte des réponses à sa quête de sens, elle est source d’initiatives très fécondes dans le champ social et politique. Les communautés croyantes sont des acteurs importants de la société civile qui nous interpellent parfois sur notre action dans certains pays et peuvent être des relais efficaces pour mettre en œuvre des programmes de développement local. Nous sommes heureux de dialoguer et parfois de collaborer au service de l’homme avec des associations d’origine confessionnelle.

 


Barcelona 2010

Mensaje
del Papa
Benedicto XVI


NOUVELLES EN RELATION
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
27 Octobre 2016

Trente ans après la prière pour la paix d’Assise : l’implication des religions nécessaire pour endiguer les guerres et la terreur


L’éditorial de Marco Impagliazzo sur Huffington Post à l’occasion du 30e anniversaire de la journée de prière voulue par Jean-Paul II
IT | ES | DE | FR
12 Octobre 2016
COTONOU, BÉNIN

Soif de paix au Benin : rencontre de dialogue interreligieux à Cotonou dans l’esprit d’Assise

IT | ES | DE | FR | PT | HU
20 Septembre 2016
ASSISE, ITALIE

Intervention du Pape François à la cérémonie de clôture à Assise


#peaceispossible #SoifdePaix
IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
20 Septembre 2016
ASSISE, ITALIE

Il y a une richesse que nous devons annoncer, sauvegarder et vivre ensemble. L'intervention du patriarche Bartholomée Ier à la cérémonie conclusive


#peaceispossible #SoifdePaix
IT | EN | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles connexes


{PROGRAMMA_BOX_PP}
NOUVELLES EN RELATION
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
27 Octobre 2016

Trente ans après la prière pour la paix d’Assise : l’implication des religions nécessaire pour endiguer les guerres et la terreur


L’éditorial de Marco Impagliazzo sur Huffington Post à l’occasion du 30e anniversaire de la journée de prière voulue par Jean-Paul II
IT | ES | DE | FR
12 Octobre 2016
COTONOU, BÉNIN

Soif de paix au Benin : rencontre de dialogue interreligieux à Cotonou dans l’esprit d’Assise

IT | ES | DE | FR | PT | HU
20 Septembre 2016
ASSISE, ITALIE

Intervention du Pape François à la cérémonie de clôture à Assise


#peaceispossible #SoifdePaix
IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
20 Septembre 2016
ASSISE, ITALIE

Il y a une richesse que nous devons annoncer, sauvegarder et vivre ensemble. L'intervention du patriarche Bartholomée Ier à la cérémonie conclusive


#peaceispossible #SoifdePaix
IT | EN | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles connexes


10/12/2016
Prière de la Vigile

La prière chaque jour


Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri