Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - amis en prison - libérer...sonniers contactsnewsletterlink

  

Libérer les prisonniers


 
version imprimable

Les prisons en Afrique

La pauvreté qui afflige une grande partie du continent africain se manifeste de manière dramatique dans les prisons et dans les conditions de vie de ceux qui y sont détenus.

Il s’agit essentiellement de jeunes (moins de 25 ans) qui proviennent des villes, mais aussi de zones rurales. La vie en prison est particulièrement dure et difficile. A la privation de liberté s’ajoutent en premier lieu de graves carences en matière d’hygiène et de santé. Les détenus dorment à même le sol, les plus chanceux ont à leur disposition des nattes.

Les sanitaires sont en nombre insuffisant et en piteux état ; l’alimentation est insuffisante et ceux qui n’ont pas de famille pour leur apporter de la nourriture parce que celle-ci habite loin ou est pauvre, souffrent de la faim. Beaucoup de détenus n’ont pas de quoi s’habiller et gardent les mêmes vêtements pendant des mois. Il n’y a pas de blanchisserie et le savon est un article de luxe qui arrive seulement deux ou trois fois dans l‘année.

La majeure partie des prisons sont surpeuplées et l’espace vital manque. A Madagascar, la prison de la capitale construite pour 800 personnes en accueille 3000. A Abidjan, en Côte d’Ivoire, la « maison d’arrêt et de correction » conçue pour 1500 détenus en a plus de 4500.


Souvent, le plus grand problème pour les détenus est celui de réussir à obtenir la remise en liberté quand bien même celle-ci serait due. Dans de nombreux pays africains en effet, la loi ne met pas de limites à la détention préventive et à cela s’ajoute le fait que de nombreux procès n’ont pas lieu et que les sentences ne sont pas prononcées. Dans la grande partie des cas, on finit en prison pour des délits « minimes », de petits larcins comme le vol d’une pomme, d’un morceau de savon ou de deux poules. Pour ces petits larcins, on purge souvent des peines très longues. Parfois, quand le prisonnier – pauvre, parce que ce sont les pauvres qui commettent ce type de délits – ne peut pas payer les frais de justice ou ne peut pas régler sa peine pécuniaire, il risque de rester en prison pendant de nombreuses années. 

Dans beaucoup de pays africains, la peine comporte deux parties, une peine de détention et une peine pécuniaire. Pour retrouver la liberté, il faut payer une somme d’argent qui comprend aussi le remboursement des frais de justice. Celui qui ne peut pas payer reste plus longtemps en prison.

Dans les prisons, il est facile de tomber malade, et même gravement malade, avec le risque de mourir. Bronchopneumonie, malaria, tuberculose et SIDA, choléra et autres maladies intestinales attaquent des personnes déjà éprouvées par la pauvreté et rendues encore plus faibles par la réclusion. Dans les infirmeries, lorsque celles-ci sont en fonction, il n’y a pas de médicaments, ni de possibilités de thérapie. Dans certaines situations, les probabilités de mourir sont élevées. 

C’est pourquoi la détention équivaut parfois à une condamnation à mort non prononcée.

 
 

« … Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu'ils sont libres, et aux aveugles qu'ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur».
(Lc 4,18)

 
 

La Communauté de Sant’Egidio et le service dans les prisons en Afrique 

La Communauté de Sant’Egidio est présente dans les prisons de 15 pays d’Afrique grâce à l’engagement des communautés locales. Il s’agit d’une présence capillaire qui concerne tant les grands centres de détention, dans certains desquels se trouvent aussi des condamnés à mort, que les petites prisons de districts ruraux. Ce service vise en premier lieu à améliorer les conditions de vie des prisonniers et à garantir et promouvoir le respect des droits humains, notamment les droits fondamentaux pour la survie et la dignité, comme le droit de se nourrir, de se laver, de se vêtir et de prendre soin de l’hygiène. 

Sont en outre organisés des cours d’alphabétisation et des cycles de formation professionnelle pour prévenir un éventuel retour en prison.

La Communauté propose également des cours de niveau élémentaire, en particulier en direction des détenus mineurs - dont le nombre augmente de manière inquiétante - pour leur donner la possibilité de poursuivre leurs études pendant toute la durée de la détention et obtenir un diplôme. Ces jeunes sont impliqués dans les activités des écoles de la paix, les centres de la Communauté de Sant’Egidio conçus pour les enfants, et beaucoup d’entre eux, une fois sortis de prison, peuvent bénéficier d’une bourse d’étude et poursuivre leur scolarité au collège grâce à l’adoption à distance.

L’amitié de la Communauté se manifeste par les initiatives suivantes :

Amis en prison




Dons en ligne

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
8 Novembre 2016
DOUALA, CAMEROUN

Dans la prison de Douala, où, avec le passage de la Porte Sainte, s’est accompli le « miracle de la solidarité »

IT | ES | DE | FR | PT
7 Novembre 2016

Là où on répond à la violence par le pardon, le cœur de celui qui a commis une faute peut être vaincu par l’amour

IT | EN | ES | DE | FR | PT
30 Septembre 2016
BLANTYRE, MALAWI

A Blantyre, au Malawi, conférence sur le rôle public des jeunes pour la paix, le dialogue et le développement

IT | EN | ES | FR | ID
9 Septembre 2016
DOUALA, CAMEROUN

Le pape François aux détenus de la prison de Douala : "Votre porte sainte est belle ; les matériaux sont modestes mais l'initiative est noble !"

IT | ES | DE | FR
31 Mai 2016
CONAKRY, GUINÉE

La Porte Sainte de la Miséricorde dans la prison centrale de Conakry

IT | ES | DE | FR | PT | HU
10 Mars 2016
MAROUA, CAMEROUN

Cameroun : Sant'Egidio apporte une aide alimentaire pour les petits enfants dénutris de la prison centrale de Maroua

IT | ES | DE | FR | CA | RU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
24 Novembre 2016
Radio Vaticana

Sant'Egidio presenta riforme per umanizzazione delle carceri

19 Novembre 2016
RP ONLINE

Amerikanischer Traum endet in der Todeszelle

16 Novembre 2016
Radio Vaticana

Marazziti: grati a Francesco, non c'è pena giusta senza speranza

14 Octobre 2016
Avvenire

Sant'Egidio Camerun, a Douala aperta la Porta Santa mobile dei detenuti

22 Juin 2016
Avvenire

Il Papa: pena di morte inammissibile, contro il piano di Dio

22 Juin 2016
Il Mattino

Morandi tra i detenuti di Poggioreale «Tutti possono sbagliare, ma ci si rialza»

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
28 Novembre 2016 | ROME, ITALIE

Oggi si parla di carcere: trasmissione da Regina Coeli su Rai News 24 con Gianfranco Ravasi, Mario Marazziti e altri.

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS
Comunità di Sant'Egidio

ALCUNI NUMERI DELLA SOLIDARIETA’ NEL 2012 DALLA COMUNITA’ DI SANT’EGIDIO

Comunità di Sant'Egidio

Le carceri in Italia:tra riforma, sovraffollamento e problemi di bilancio. Analisi e proposte delle Comunità di Sant'Egidio

Comunità di Sant'Egidio

Mai così tanti in carcere nella storia dell’Italia Repubblicana

Comunità di Sant'Egidio

CALANO I REATI, MA CRESCONO GLI ARRESTI E LE DETENZIONI

tous les documents

PHOTOS

171 visites

181 visites

178 visites

209 visites

186 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri