change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - sarajevo 2012 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome

Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio

Des couloirs humanitaires pour les réfugiés en France à partir d’aujourd’hui ; l’accord signé ce matin à l’Elysée

Le président Hollande : « un projet qui participe du combat contre l'indifférence et l'intolérance »

Quatre ans de pontificat : la « sympathie » évangélique d’un pape missionnaire

Dès le début, le pape a mis au premier plan le caractère attirant du christianisme en utilisant un langage évangélique. L'éditorial d'Andrea Riccardi dans le Corriere della sera

Réfugiés, un an de couloirs humanitaires fêté à Fiumicino par une nouvelle arrivée depuis le Liban

Andrea Riccardi : « Un projet qui conjugue intégration et sécurité. Non aux murs » - Ce sont désormais presque 700 personnes accueillies en Italie par le projet promu par Sant’Egidio et les Églises protestantes italiennes

 
version imprimable
10 Septembre 2012 09:30 | Muslim Madresa (Gazi Husrev-begova medresa)

Témoignage de Maroun Lahham



Maroun Lahham


Archevêque catholique, Patriarcat de Jérusalem

Dans la mentalité biblique, la mer représentait le pouvoir du mal, les puissances incontrôlables. Aujourd'hui, il n'en est plus ainsi. La mer, et en 1' occurrence la Méditerranée, est un espace de rencontre, elle offre des réseaux de connaissance et des possibilités de convergence précieux. La vocation de la Méditerranée est d'être un pont qui unit les différences dans 1'harmonie. Deux concepts sont nécessaires pour la réalisation de cette vocation d'espace de rencontre: connaissance et convergence. Pas de connaissance sans convergence et pas de convergence sans connaissance. Une connaissance sans convergence est un luxe intellectuel et une convergence sans connaissance ne peut avoir aucun résultat, parce que privée de tout fondement sérieux.

Qu'est-ce que les deux rives de la Méditerranée doivent savoir les unes des autres pour pouvoir se rencontrer. Je cite quelques points pour respecter la limite du temps :

- Savoir que les deux rives de la Méditerranée sont différentes (géographie, histoire, langue, civilisation, mentalité, psychologie, culture, appartenance religieuse).
- Savoir - et être convaincu - que le but de la rencontre est de faire de ces différences des éléments d'enrichissement mutuel et non des motifs de confrontation et de crise, encore moins de conflit.
- Apprendre et s'informer le plus possible sur l'autre (son histoire, ses valeurs, sa mentalité, sa mémoire historique, ses conviction religieuses, ses sensibilités .. . ) Il a été suggéré que les pays du Moyen Orient et de 1' Afrique du nord étudient le Christianisme dans leurs écoles et que les pays européens en fassent autant pour l'Islam.
- Étudier une bonne fois, avec un regard objectif- dans la mesure du possible- et essayer de guérir les blessures du passé - et du présentavec des attitudes de grandeur d'âme, de largesse d'esprit, de pardon et de réconciliation (invasions, guerre nord sud, croisades, colonialisme .. )
- Connaître les besoins des deux rives de la Méditerranée (spirituels, éthiques, intellectuels, matériels, économiques) et y répondre avec générosité, et gratuité).
- Être conscients de 1' importance primordiale d'un certain nivellement économique des deux rives de la Méditerranée qui, seul, permet d'établir un réseau de rencontre objectif et sérieux, sans complexe de supériorité ou d'infériorité- au niveau économique par exemple – de puissance ou de dépendance. L'histoire, le bon sens et l'expérience disent que sans un certain sens d'égalité, il n'est pas facile d'avoir des relations sereines et fructueuses entre les deux rives de la Méditerranée, si vraiment on veut l'appeler (Mare Nostrum). Ceci dit, il est certain qu'une volonté politique doit être à 1 'origine de telles attitudes.
- Regarder avec réalisme les problèmes concrets que rencontrent les hommes et les femmes des deux rives de la Méditerranée (immigration licite et illicite, exploitation, aliénation culturelle et religieuse, valeurs et contre valeurs, crise morale, crise familiale, peur devant la montée de 1 'Islam, fondamentalisme religieux des deux côtés, repli sur soi, intégration souvent problématique etc.).

Qu'il me soit permis de parler, en tant qu'évêque catholique arabe et de culture arabo-musulmane, de la dimension religieuse de la rencontre, et de ses retombées sur les divers peuples en question. Une chose est claire: 1'Occident porte une matrice culturelle chrétienne et 1 'Orient - ainsi que 1 'Afrique du nord -, porte une matrice culturelle musulmane, intimement liée à la foi musulmane, ce qui n'est pas évident dans la rive nord. Pour dissiper d'éventuels malentendus entre une présence historique de chrétiens dans les pays arabes et la présence récente mais toujours plus forte de 1 'Islam en Europe, voici quelques points qui permettent d'avoir les meilleurs relations possibles entre ces deux mondes:

- La présence chrétienne dans les pays arabes - au moins dans les pays du Moyen Orient- n'est pas à comparer avec la présence musulmane en Europe. Les chrétiens arabes sont du pays et ont la même histoire, langue et culture de leurs concitoyens musulmans.
- La présence musulmane en Europe est un phénomène historique relativement récent, mais irréversible. Il doit être traité avec le plus grand sérieux, sans préjugés, sans peur et dans naïveté, avec un esprit ouvert et objectif.
- La présence musulmane en Europe peut présenter une chance pour l'Europe et pour l'Islam, comme elle peut devenir une source de malentendus et de conflits. Pour 1 'Europe - je parler toujours de la dimension religieuse - c'est, positivement, un rappel à avoir une identité plus forte, à revenir à des valeurs spirituelles et morales en perte, peut être aussi à penser une nouvelle manière de concevoir la séparation entre 1 'Église et 1 'État. Mais c'est aussi une chance historique pour 1 'Islam. Car un Islam européen, en statut de minorité, est obligé d'entrer dans le monde du pluralisme religieux et culturel, de se forger une jurisprudence (fiqh) faite pour un Islam minoritaire et d'acquérir une mentalité, toujours respectueuse, mais un peu critique, de quelques notions religieuses qui ne font pas strictement partie du noyau de la foi. L'Islam a tout à gagner de cette possibilité qui lui est offerte et il en sortira toujours fidèle à sa foi, Islam authentique, mais plus libre- plutôt libéré-, et par conséquent plus fort et plus crédible.
- L'Europe doit aider 1 'Islam européen dans ce grand effort vers la culture de la modernité et du pluralisme. Elle doit montrer beaucoup de patience, supporter quelques refus, s'attendre à des avancées et des reculs, négocier des solutions. Cela vaut la peine, car le résultat sera bénéfique pour tout le monde.

Rencontre, connaissance et convergence, les trois concepts sont complémentaires. Les véritables résultats seront atteints lorsque, à la rencontre, à la connaissance et à la convergence, se joint l'amour qui est plus fort que tout.

Merci
+ Maroun Lahham
Sarajevo
8-12 septembre 2012

Message du pape pour la rencontre à Sarajevo
Benoît XVI

Programme in English
PDF

PROGRAMME DES TRANSMISSIONS EN DIRECT

NOUVELLES EN RELATION
23 Mars 2017
ROME, ITALIE

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome


Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio
IT | FR
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
toutes les nouvelles connexes

FAITS MARQUANTS NEWS
23 Mars 2017 | ROME, ITALIE

Prière œcuménique pour l’Europe à la veille du 60e anniversaire des Traités de Rome


Basilique des Saints-Apôtres à 19h30. LIVE STREAMING sur le site et sur la page facebook de Sant’Egidio
IT | FR
20 Mars 2017
Communiqué de presse

Journée contre le racisme, Marco Impagliazzo : « Lutter contre l’intolérance par le dialogue et l’intégration »

IT | ES | DE | FR
20 Mars 2017 | ROME, ITALIE

Conclusion à Rome du congrès des représentants des Communautés de Sant’Egidio d’Afrique et d’Amérique latine

IT | EN | ES | DE | FR | CA | NL

ASSOCIATED PRESS
9 Février 2017
Radio Vaticana
Un libro sui 30 anni di "spirito di Assisi", tra storia e profezia
8 Février 2017
Agenzia SIR
Spirito di Assisi: Impagliazzo (Sant’Egidio), “non è passato di moda”
5 Février 2017
Vatican Insider
Lo spirito di Assisi tra storia e profezia
14 Décembre 2016
Vatican Insider
S.Egidio firma un protocollo con i Carabinieri su pace e diritti umani
28 Novembre 2016
FarodiRoma
La preghiera per la pace da Wojtyla a Bergoglio in un libro di Paolo Fucili
tous les dossiers de presse

LIVRES
Le repas de Noël



DDB
Un chrétien face à la corruption



DDB
catalogue

23/03/2017
Prière pour l'Église

La prière chaque jour


Comment suivre l'événement
Sarajevo 2012

Si Ringrazia