Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
25 Novembre 2010

DECLARATION DU GROUPE DE WASHINGTON POUR LA PAIX EN COTE D’IVOIRE

 
version imprimable

Le 28 novembre 2010, les ivoiriennes et les Ivoiriens, par la grâce de DIEU, sont appelés à nouveau aux urnes pour le second tour de l’élection présidentielle. Dans les nations démocratiquement avancées, de tels rendez-vous électoraux s’inscrivent dans le cadre d’une compétition saine, non violente, juste et équitable ; si bien que le vainqueur soit vraiment le vainqueur, et le vaincu le reconnaissant comme tel n’a pas à craindre d’éventuelles représailles. Or ici, les joutes électorales prennent très souvent l’allure d’un drame social tant elles sont  assimilées à un combat de vie ou de mort, si les esprits ne sont pas débarrassés des germes de méfiance, de haine, de suspicion, etc.

 
Ainsi, ayant mesuré la gravité de la situation, compte tenu de ce qui nous a été donné de constater quant aux débats passionnés et aux vives tensions observées de part et d’autre, présage d’un scrutin non apaisé, le Groupe de Washington pour la paix en Côte d’Ivoire, composé de confessions religieuses et d’organisations de la société civile ivoirienne, signataires de la présente déclaration, voudrait humblement mais en toute responsabilité interpeller les différents acteurs impliqués dans le processus électoral à tout mettre en œuvre afin que le second tour se déroule dans un climat de paix, de concorde et de confiance.
 
Aussi le Groupe de Washington pour la paix en Côte d’Ivoire voudrait-il demander :
 
-         aux 2 candidats du second tour à l’élection présidentielle, Messieurs Laurent GBAGBO et Alassane OUATTARA  d’œuvrer à faire une campagne civilisée, débarrassée d’invectives et de diatribes, de propos haineux nuisant à la cohésion sociale et à l’unité nationale; Il les invite à la signature d’un accord de garantie pour s’engager à une Paix durable.
 
-          aux populations ivoiriennes, notamment les électeurs, de ne pas céder aux chants de sirènes des oiseaux de mauvaise augure qui voudraient les opposer les unes aux autres afin d’assouvir leur soif de pouvoir ;
 
-         à la Commission Electorale Indépendante (CEI) d’être davantage vigilante et de continuer à mériter la confiance des populations en faisant toujours et encore de la transparence, de la neutralité et de la justice, les valeurs cardinales devant la guider dans la conduite de sa mission ;
 
-         au Conseil Constitutionnel de demeurer l’institution de confiance en se bornant, le moment venu, à dire le droit tel que prévu par la Constitution ivoirienne et à proclamer vainqueur celui des candidats qui aura réellement obtenu la faveur des électeurs : la paix est fortement attachée à ses délibérations ;
 
-         aux animateurs de la presse écrite et de ceux de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) et autres médias, d’éviter d’être des relais de propos haineux et d’actes de candidats qui s’écartent des sentiers de paix, de cohésion et de réconciliation ;
 
-         à la Communauté internationale de continuer sans relâche son soutien à la Côte d’Ivoire. A ce sujet, le Groupe de Washington pour la paix en Côte d’Ivoire voudrait réitérer ses remerciements et félicitations à la Communauté internationale pour son soutien ;
 
-         à la Communauté de Sant’Egidio qui a toujours su appuyer le processus électoral de sortie de crise par sa médiation et ses bons offices de poursuivre ses efforts dans la recherche de la paix en Côte d’Ivoire ;
 
-         à chacun et à nous tous, d’être unis et solidaires pour offrir à notre beau pays des élections exemplaires qui jetteront les bases d’un développement harmonieux et durable.
 
Le Groupe de Washington pour la Paix en Côte d’Ivoire informe les candidats et les populations de ce que le Comité de Veille et de Médiation chargé de recueillir les informations sur la naissance de foyers de violence et d’intervenir pour empêcher qu’ils perturbent le processus électoral, se tient toujours à leur disposition pour le second tour aux contacts suivants : 21 24 11 15 / 21 37 20 12 / 21 37 42 88 / 07 62 67 43 / 02 50 78 10.
 
DIEU BENISSE LA COTE D’IVOIRE !
 
 
Fait à Abidjan, le 25 novembre 2010
 
 
Les signataires

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
16 Juillet 2010

Addis Abeba (Ethiopie) : signature d'un "Protocole d'accord de coopération entre la Communauté de Sant'Egidio et la Commission de l'Union africaine"

IT | EN | ES | DE | FR | CA | NL | ID
27 Mai 2010

Abidjan : les leaders religieux et les plus grands représentants de la société civile se rencontrent pour lancer un appel pour la paix et la solution à la crise en Côte d'Ivoire

IT | EN | FR | PT
20 Juin 2017
ROME, ITALIE

Centrafrique : signature à Sant’Egidio d’un accord pour le cessez-le-feu et une feuille de route pour la paix

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | RU | HU
19 Juin 2017
ROME, ITALIE

''Entente de Sant'Egidio'': Accord politique pour la paix en Republique Centrafricaine

IT | ES | FR
12 Juillet 2017
ROME, ITALIE

Centrafrique, le processus de paix avance. Une conférence de presse pour présenter les résultats de la mission de Sant’Egidio à Bangui

IT | FR
18 Juin 2017
ROME, ITALIE

Le pape François salue les délégations de Centrafrique présentes à Rome avec Sant'Egidio pour rechercher des voies de paix

IT | ES | DE | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
20 Juin 2017
Jeune Afrique

Centrafrique : un accord conclu à Sant’Egidio

20 Juin 2017
Xinhua - chinese press agency

Central African Republic gov't, rebels sign peace deal in Rome

19 Juin 2017
BBC News

Fighting groups sign truce in CAR

19 Juin 2017
Agence d'Information d'Afrique Centrale

Centrafrique : accord entre le gouvernement et les groupes armés

19 Juin 2017
La Minute

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et 14 groupes armés

19 Juin 2017
Journal du Cameroun

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

tous les communiqués de presse
• NON LA PEINE DE MORT
18 Janvier 2015
news.abidjan.net

La Côte d’Ivoire va mettre fin à la peine de mort

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

''Entente de Sant'Egidio'': Accord politique pour la paix en Republique Centrafricaine

tous les documents