Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
25 Mars 2011

Appel en faveur des réfugiés du Maghreb, pour une politique italienne et européenne de responsabilité en Méditerranée

 
version imprimable

Ces derniers mois, l’Europe a assisté à des événements historiques qui ont radicalement changé la vie des pays situés à ses frontières méridionales : une génération qui ne s'identifie pas aux propositions de l’Islam fondamentaliste, mais à une aspiration forte et trop longtemps humiliée de liberté et de démocratie, a défié des régimes autoritaires et corrompus, en donnant naissance à une transition démocratique, certes difficile, mais prometteuse.   

Devant la gravité des risques, mais aussi devant les grandes possibilités que ces nouveaux scénarios présentent, il convient de gérer les urgences avec une vision qui soit à même de saisir en profondeur les événements d'aujourd'hui et de préparer les futures relations avec des pays qui ne seront plus comme avant.

Nous considérons que les personnes qui sont arrivées sur les côtes italiennes depuis le début de l'année jusqu'à ces jours-ci ne sont pas seulement des réfugiés à accueillir,  mais qu'elles représentent aussi une chance : c'est sans doute le moment de penser à nouveaux frais la politique d'accueil en lien avec la société de provenance de ces gens, dans une approche moins « urgentiste ».

L’Italie affronte les conséquences humanitaires de l'actuelle crise méditerranéenne avec une implication qui ne voit pas de réponse appropriée ni le soutien des autres pays européens. Une plus grande responsabilité de  la part de l'Europe est un objectif à atteindre. Nous considérons en outre qu'une action de la part du gouvernement pour délivrer aux réfugiés arrivés dans notre pays une autorisation de séjour temporaire nous assurera la sympathie des sociétés de provenance et des gouvernements, lesquels sauront l'exprimer. Répondre à un désir de liberté longtemps réprimé est une manière de présenter le meilleur visage de l'Italie et de créer les prémisses d'une relation stable d'estime et d'amitié réciproques dans la région méditerranéenne.

NOUS PROPOSONS

 

- que le gouvernement adopte des mesures exceptionnelles d'accueil temporaire, comme le prévoit l’art. 20 D.lgs 286/1998, où il est disposé que « par décret du président du Conseil des Ministres ... sont établies ... les mesures de protection temporaires à adopter, même de manière dérogatoire aux dispositions du présent et unique texte, en cas d'exigences humanitaires importantes, lors de conflits, catastrophes naturelles ou autres événements de particulière gravité, dans des pays qui ne font pas partie de l'Union européenne »). Il s'agirait donc de concéder aux réfugiés des autorisations de séjour temporaires, qui pourraient entrer dans la détermination des quotas annuels des flux d'entrée pour motifs de travail, notamment saisonnier, rendant ainsi immédiatement utile leur présence au bénéfice des exigences de l'économie italienne.

 

- que l’Italie se fasse promotrice d'un système de coopération européenne rénové  dans l'accueil des flux migratoires produits par la crise en cours dans le Maghreb, en demandant toutefois au Conseil européen d'assumer la décision prévue à l’art. 5 de la Directive 2001/55/CE du 20 juillet 2001, selon les termes duquel, lorsque se vérifie, notamment à la demande d'un des pays membres, « l'existence d'un afflux massif d'expulsés », le Conseil européen détermine les modalités permettant d'assurer leur « protection temporaire ».

Cela permettrait, entre autres, d'accompagner la tendance spontanée des réfugiés à trouver refuge auprès de proches qui séjournent déjà de manière régulière dans d'autres pays européens.

 

 

- que, dans l’immédiat, avec un engagement encore plus grand, soit soutenue l'action de premier accueil des réfugiés, soulageant ainsi du poids de responsabilités excessives la population de Lampedusa et mettant pleinement en œuvre la décision positive du gouvernement de transférer les réfugiés dans différentes régions italiennes. 

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
9 Février 2017

Sant’Egidio fête ses 49 ans avec le peuple de la Communauté

IT | ES | DE | FR | PT | CA
2 Janvier 2017

2017, les enfants du monde entier demandent la paix

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA
2 Janvier 2017

Une bonne nouvelle du Congo : un accord sur les élections. Le rôle décisif de la conférence épiscopale

IT | ES | DE | FR | PT
1 Janvier 2017

Paix sur toutes les terres : les vidéos de la marche et de l’angélus du pape François

IT | ES | DE | FR | PT
1 Janvier 2017
ROME, ITALIE

GALERIE DE PHOTOS : la marche pour la paix du 1er janvier 2017 à Rome

IT | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
17 Mars 2017
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi: Le politiche sulle migrazioni devono partire dai giovani africani che usano Internet e il cellulare

14 Mars 2017
Corriere della Sera

Andrea Riccardi: Per una nuova cittadinanza globale. La conoscenza strumento di pace

9 Mars 2017
Famiglia Cristiana

Andrea Riccardi: Guerra fredda? No, molto peggio

27 Février 2017
L'huffington Post

Andrea Riccardi: Un anno di corridoi umanitari. L'integrazione protegge più dei muri

23 Février 2017
Main-Post

Abschiebung in die Ungewissheit

21 Février 2017
Famiglia Cristiana

Se sei disabile non puoi diventare italiana: la storia di Cristina

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Libya: The humanitarian agreement for the region of Fezzan, signed at Sant'Egidio on June 16th 2016 (Arabic text)

Nuclear Disarmament Symposium on the 70 th anniversary of the atomic bomb. Hiroshima, August 6 2015

tous les documents
• LIVRES

La forza disarmata della pace





Jaca Book

Religioni e violenza





Francesco Mondadori
tous les livres