Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
15 Novembre 2011 | MAROUA, CAMEROUN

Maroua (Cameroun): Conférence tenue à l’occasion de la XXVème anniversaire de la rencontre pour le dialogue interreligieux et la prière pour la paix avec le thème «Liberté religieuse, voie de la paix»

 
version imprimable

La conférence a été l’initiative de la communauté de Sant ‘Egidio avec l’appui du Comité œcuménique et du dialogue interreligieux du diocèse de Maroua-Mokolo Ce fut le samedi 29/10/2011, jour de cette conférence qui comportait les articulations suivantes : Prière d’ouverture, présentation de la communauté, présentation des panélistes, exposé des intervenants, mots de fin et remerciements. Une centaine de personnes y étaient présentes.
La conférence commença à l’heure prévue, sinon après quelques minutes de retard seulement : Le responsable présentera la communauté dans son historique, son charisme, et particulièrement son implication dans le processus de la paix et du dialogue interreligieux en relation avec la rencontre de la prière pour la paix d’Assise depuis 1986.

A la suite du responsable, le père Joseppe, alors modérateur, fit la présentation des panélistes parmi lesquels le Pasteur Etek Samuel, M. Mahamat, secrétaire du grand Imam de la mosquée de Maroua, le Prêtre catholique Antonio. Auprès de ceux-ci se trouvaient l’évêque du diocèse et le responsable de la communauté. L’intervention commença par le pasteur.
Dans le temps (20 minutes) qui lui était réservé, le pasteur, après avoir remercié cette initiative, nous présenta la position de l’Eglise protestante quant à la liberté religieuse qu’elle promeut et encourage, ainsi que celle vis-à-vis de la paix pour laquelle elle ne cessa de combattre. Il n’oublia pas de mentionner son engagement en faveur de l’unité des chrétiens et du dialogue interreligieux par l’organisation et ses participations à de nombreuses rencontres pendant de nombreuses années. Pour le respect du timing, la conclusion fut tirée par le pasteur, nous rassurant de se compléter pendant la phase des questions-réponses.

C’est M. Mahamat, représentant de l’imam qui, à la suite du pasteur, présenta la conception de l’Islam par rapport à la liberté religieuse et à la paix que lui, reconnait comme base et fondement de l’Islam pur, contrairement à ce que pensent d’autres. Sans avoir hésité de souligner certains dérapages dus à la mauvaise conception des principes de cette religion, il rappelle que l’Islam a été et reste une religion qui respecte la liberté religieuse et promeut la paix à travers de nombreuses initiatives. Le respect du timing l’obligera à laisser la parole au prochain intervenant et à compter sur la phase des questions-réponses pour se compléter.
Le père Antonio ouvrit son allocution par l’évocation de textes sur les droits de l’homme qui, alors que n’ayant eu l’impulsion d’aucun responsable religieux, reconnaissent en fortes lignes la liberté à l’exercice d’une religion de son choix. Rappelant aussi la triste histoire de l’Eglise, autrefois auteur de nombreuses injustices, il souligna que depuis longtemps la position de l’Eglise face à la liberté religieuse a été revue, surtout après le concile de Vatican II qui y a mis un accent particulier. Le père Antonio ne s’arrêtera pas sans évoquer aussi les nombreux cas de persécutions aujourd’hui vécues par des chrétiens dans les pays et les régions à forte dominance musulmane. En déplorant ces malheureuses situations, il invite l’humanité, en particulier nous présents, à prendre conscience de cette inhumanité et à militer pour une paix au-delà des frontières de la religion.

Une petite pause fut nécessaire à l’organisation des idées et à la préparation des questions.
Celles-ci tombèrent à flots, une quarantaine environ, destinées soit au pasteur, soit au prêtre, soit à l’Iman qui fut particulièrement sollicité. Ce qui montrait cette curiosité dans la connaissance des principes et des conceptions de la religion musulmane que nous ignorons fortement. Malgré les efforts déployés, allant jusqu’à la fusion des questions de même nature, plusieurs n’ont pu avoir de réponse, faute de temps.
A la fin, l’évêque fut invité à clôturer la rencontre. Il remercia l’équipe présente pour sa disponibilité et son excellent exposé et la communauté Sant ‘Egidio pour cette initiative qui est la première. Il fit un bref résumé de tout ce qui fut dit et souligna l’importance de la paix qui passe aujourd’hui par la liberté, la tolérance, ainsi que le dialogue entre les religions.
Il était environ 17h 40 quant les salutations, les remerciements et une photo de famille des participants et des conférenciers, clôturèrent la fructueuse rencontre.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
8 Novembre 2016
DOUALA, CAMEROUN

Dans la prison de Douala, où, avec le passage de la Porte Sainte, s’est accompli le « miracle de la solidarité »

IT | ES | DE | FR | PT
9 Septembre 2016
DOUALA, CAMEROUN

Le pape François aux détenus de la prison de Douala : "Votre porte sainte est belle ; les matériaux sont modestes mais l'initiative est noble !"

IT | ES | DE | FR
27 Avril 2016
MAROUA, CAMEROUN

Cameroun : des enfants sortent de prison grâce à leur inscription à l’état civil

IT | ES | DE | FR | PT | CA | RU
10 Mars 2016
MAROUA, CAMEROUN

Cameroun : Sant'Egidio apporte une aide alimentaire pour les petits enfants dénutris de la prison centrale de Maroua

IT | ES | DE | FR | CA | RU
19 Août 2015
GAROUA, CAMEROUN

A Tcholliré, où couper une branche pour se réchauffer coûte des années de prison, neuf jeunes ont retrouvé la liberté

IT | ES | DE | FR
24 Juin 2015
CAMEROUN

Une maison pour Papa Bouba, an ami tres âgée de la Communauté de Maroua

toutes les nouvelles
• IMPRIMER
14 Octobre 2016
Avvenire

Sant'Egidio Camerun, a Douala aperta la Porta Santa mobile dei detenuti

11 Mars 2016
OnuItalia

Camerun: Sant’Egidio porta cibo e generi necessari ai piccoli del carcere di Maroua

16 Septembre 2015
La Repubblica.it

Camerun, Sant'Egidio libera 9 giovani: incarcerati per anni per un ramo spezzato

28 Mars 2015
La Repubblica.it

Camerun, l'inferno in carcere per il furto di un panino

27 Novembre 2011
La Discussione

Con la Comunità di S. Egidioè tornato lo “spirito di Assisi”

6 Novembre 2011
Roma sette

La via del dialogo e lo spirito di Assisi: Giovedì incontro diocesano

tous les communiqués de presse

PHOTOS

165 visites

130 visites

164 visites

119 visites

160 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri