Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
22 Août 2012 | MOZAMBIQUE

Histoires de solidarité

Une nouvelle maison pour Mario et Laina offerte par Sant'Egidio

Les deux personnes âgées avaient été accusées de sorcellerie et leur logement livré aux flammes

 
version imprimable
La consegna delle chiavi
Le moment de la remise des clés à Mario et Laina

Mario et Laina sont deux personnnes âgées de Mangunde, une vaste zone rurale du Mozambique, située dans le district de Chibabava au sud de la province de Sofala, isolée et gravement touchée par la sécheresse. La majorité de la population vit sans eau ni électricité, et avec peu de nourriture.

Ici la vie n'est facile pour personne, surtout pas pour les personnes âgées qui ont souvent perdu leurs proches et qui n'ont pas la possibilité de subvenir seules à leurs besoins. Elles sont en outre victimes d'un préjugé enraciné qui veut qu'on les accuse d'être des sorciers et de vivre plus longtemps en « volant » la vie des plus jeunes.

Les deux personnes âgées habitaient avec leur petit fils Mario, âgé de 7 ans, qui venait de perdre ses parents. Le 16 avril 2012, leur petite maison a été complètement détruite par un incendie. Ce fut le dernier acte d'une histoire terrible impliquant ce couple de personnes âgées qui avait déjà été insulté et menacé de façon répétée, car les jeunes frères du mari de leur fille restée veuve les accusaient de sorcellerie.

Il taglio del nastroAprès l’incendie, ces personnes ont été identifiées, leur procès à charge s'est conclu par une absolution complète, et aucune sorte d'indemnisation n'a été prévue en faveur du couple âgé. Ils avaient tout perdu et leur vie semblait finie, mais ils ne sont pas restés seuls face à cette urgence. En effet, depuis un certain temps déjà, les communautés Dream de Beira et de Mangunde, rendaient régulièrement visite à de nombreuses personnes âgées du village, leur apportant des denrées alimentaires, des aides, de l'amitié et du réconfort, s'appliquant à abattre le mur d'isolement et de préjugés qui les entoure.

Dès qu'elles ont eu connaissance de cette terrible histoire, les activistes ont aussitôt apporté à Mario et Laina de la nourriture, de l'eau et des affaires d'école pour leur petit fils. Puis, au vu de la gravité des faits et grâce à la force du lien avec les personnes âgées de la région, la Communauté a décidé de s'engager dans la reconstruction de l'habitation et, samedi 11 août, a eu lieu la cérémonie d'inauguration de la nouvelle maison.

La casa di Mario dopo l'incendio
La maison de Mario et Laina détruite par l'incendie

Ce fut un jour de grande fête pour tous. Toutes les autorités du village étaient présentes à la cérémonie, ainsi que la Communauté Dream de Mangunde, une délégation de la Communauté Dream de Beira et de nombreux habitants de Mangunde, qui ont voulu témoigner leur amitié et leur proximité par leur présence.

Toutes les autorités présentes ont tenu à faire part de leurs salutations, exprimant leurs remerciements à la Communauté de Sant’Egidio pour l'œuvre accomplie et pour son amitié fidèle tout au long de ces années, en particulier le fils du maire du village, M. Marceta Macacho Dlhakama qui, au nom de son père, a déclaré : « Je remercie la Communauté de Sant’Egidio pour le geste accompli et surtout son fondateur, le professeur Andrea Riccardi. Nous le connaissons, lui ne nous connaît pas personnellement, mais nous appartenons à la même famille ; il se souvient toujours de nous, des enfants, des jeunes, des malades, des personnes âgées et de tout le Mozambique. Enfin, je voudrais lancer un appel aux jeunes de Mangunde afin qu'ils abandonnent leur soif de vengeance et cessent d'accuser les personnes âgées de sorcellerie, car eux aussi seront vieux un jour et personne ne voudrait qu'il leur arrive ce qui est arrivé à ces deux personnes âgées. Merci ».

Il discorso di Elchinia, della Comunità di Sant'Egidio
Le discours d'Elchinia, de la
Communauté de Sant'Egidio

On a souligné ensuite à quel point la reconstruction de la maison n'est pas seulement un cadeau pour Mario et Laina, mais aussi pour tout le village, car elle constitue un pas de plus de la Communauté de Sant’Egidio pour mettre fin au préjugé dont les personnes âgées sont les victimes, et pour aider chacun à comprendre l’importance  de la solidarité.

Aussitôt après, ce fut au tour d'Elchinia d'intervenir. Activiste de la Communauté Dream de Beira, elle a mis en évidence que la reconstruction de la maison est un signe de l'amour de la Communauté de Sant’Egidio à l'égard de ceux qui sont pauvres et faibles et un signe du lien fort entre la Communauté de Sant’Egidio et le Mozambique depuis l'époque de son engagement qui a mené, il y a vingt ans, le 4 octobre 1992, à l’accord de paix entre le Frelimo et la Renamo, signé à Rome au siège de la Communauté.

Elchinia a ensutie expliqué que « la reconstruction de la maison signifie reconstruire une vie meilleure pour nos amis Mario et Laina, et signifie aussi reconstruire la sensibilité et l'affection à l'égard de toutes les personnes âgées. Cette maison est un signal de vie et d'avenir pour nous tous qui sommes ici aujourd'hui. Tout le Mozambique, surtout les jeunes générations, a besoin d'un avenir de paix et doit apprendre le respect et l'amour pour ceux qui sont plus faibles..... Cette maison construite pour durer est comme la maison mentionnée dans l'Evangile, qui n'est pas construite sur le sable, mais sur la roche. Cette roche, c'est l'amour, l’amour de la Communauté pour les personnes âgées, pour Mangunde et pour tout le Mozambique. Cet amour est comme cette maison : fort, solide et il ne diminuera jamais ».


Mario apre la nuova casaLa cérémonie s'est conclue, sous les applaudissements de tous, par la coupure du ruban et la remise des clés à Mario et Laina.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
1 Décembre 2016

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

IT | DE | FR | HU
23 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert, jeune martyr de la corruption : ouverture officielle de la cause de béatification par l’évêque à Goma

IT | ES | DE | FR | PT | HU
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT | CA
19 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Centrafrique : rencontre lundi à Sant’Egidio. Dissocier les religions de la guerre et lancer un modèle de réconciliation

IT | ES | FR | PT | CA
10 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

C’est la rentrée pour les enfants du camp de réfugiés de Mugunga à l’école de Sant’Egidio

IT | DE | FR | PT
13 Octobre 2016
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Une délégation de la Communauté de Sant’Egidio rencontre le président de la République centrafricaine Touadéra

IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU | HU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
1 Décembre 2016
Zenit

Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio

11 Novembre 2016
Radio Vaticana

Aids in Africa: premiato progetto Dream di Sant'Egidio

10 Novembre 2016
Vatican Insider

Aids, il Premio “Antonio Feltrinelli” dell’Accademia dei Lincei al programma DREAM di S.Egidio

6 Novembre 2016
Würzburger katholisches Sonntagsblatt

Von Gott berührt

31 Octobre 2016
La Nazione

Giubileo degli anziani e festa di Sant'Abramo in Santissima Annunziata a Firenze

28 Octobre 2016
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi. Il paradosso della Chiesa di Francia

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

Intervention d'Irma, personne âgée romaine, durant la visite du pape François à Sant'Egidio

Déclaration de l'Union Africaine sur le "Pacte Républicain" "

tous les documents
• LIVRES

La fuerza de los años





Ediciones Sígueme

Le città vogliono vivere





Giuliano Ladolfi Editore
tous les livres

PHOTOS

152 visites

263 visites

250 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri