Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - les plus jeunes - bravo! - les nouv...'enfants contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Les nouvelles de BRAVO ! En Ouganda, les inscriptions à l'état civil sont le signe d'un temps de paix pour une nouvelle génération d'enfants


 
version imprimable

Les nouvelles du programme BRAVO!
En Ouganda, les inscriptions à l’état civil sont le signe d’un temps de paix pour une nouvelle génération d'enfants
3 mars 2010

En février dernier, les Communautés de Sant’Egidio d’Adjumani et Moyo, deux localités d’Ouganda du Nord, ont mis en œuvre la campagne d’inscription à l’état civil des enfants de l’Ecole de la Paix.

Ce n’est que depuis récemment que l’Ouganda du Nord connaît une stabilité et une sécurité relatives, après une guerre civile longue de vingt ans. Beaucoup d’enfants sont devenus orphelins à cause de la guerre et leur naissance n’a jamais été enregistrée à l’état civil. Ce sont des enfants qui « n’existent pas ».

En signe concret de protection et d’aide apportée à la nouvelle génération, qui connaît enfin la paix après vingt années de conflit, la Communauté de Sant’Egidio s’est engagée dans le cadre du programme Bravo ! à garantir l’inscription des enfants et des adolescents à l’état civil. Après un travail minutieux de repérage des dates de naissance et des familles des enfants, les demandes relatives aux 138 premiers certificats ont été présentées aux autorités civiles compétentes. Et les certificats ont bien été obtenus à l’issue de la procédure ! Une grande fête a été organisée pour les remettre à chaque enfant.

Les enfants, très heureux et très fiers d’ « exister », ont retiré leurs précieux papiers d’identité au milieu des chants et des applaudissements ! Aujourd’hui leurs noms sont gardés avec soin et ils ne seront plus des enfants « inexistants ». Ils pourront finir leur scolarité, terminer leurs études et, qui sait, aller aussi à l’université. Un nouveau futur s’est ouvert pour ces 138 premiers enfants.

Mais beaucoup d’autres encore les suivront ...

 

 

Approfondissements

La Communauté de Sant’Egidio en Ouganda du Nord et son engagement pour la paix


Après vingt années d'une guerre civile qui a provoqué des millions de réfugiés et de nombreuses victimes civiles, le troisième protocole du processus de paix pour l’Ouganda du Nord était signé à Juba le 29 juin 2007 entre le gouvernement ougandais et la guérilla de la Lord’s Resistence Army (LRA). Il s’agissait d’un accord marquant la fin des hostilités entre le gouvernement ougandais et les rebelles de la LRA. Le document, fruit des négociations de Juba, au Sud Soudan, a été approuvé notamment grâce à la médiation de la Communauté de Sant’Egidio. C’était le premier pas vers une paix durable.
Comme on le sait, le conflit en Ouganda du Nord a été l’un des plus violents et des plus sanglants sur le continent africain. Aujourd’hui le conflit est terminé, mais les blessures laissées par la guerre sont encore très profondes, surtout chez les enfants.
Les « Ecoles de la paix », présentes dans différentes localités d’Ouganda du Nord, sont des centres totalement gratuits, gérés bénévolement par des membres de la Communauté de Sant’Egidio. Ces centres accueillent des centaines d’enfants et d’adolescents rendus particulièrement vulnérables, à cause de la guerre civile et de ses conséquences. Ce sont des écoles où, en plus de l’alphabétisation, on apprend à vivre ensemble dans la paix et l’amitié.
Depuis 2002, les « Ecoles de la Paix » d’Adjumani et de Moyo prêtent une attention particulière aux orphelins et aux enfants enlevés pendant les attaques des rebelles et qui sont aujourd’hui revenus dans leur village. Un tissu social et familial a été reconstitué pour les aider à se réinsérer chez eux en leur assurant notamment la possibilité de retourner à l’école et d’avoir accès aux soins de santé. Beaucoup, parmi les jeunes concernés par ce programme, s’engagent aujourd’hui comme bénévoles dans les « Ecoles de la Paix » pour soutenir les enfants.

.

Images

Soutenez le Programme BRAVO !

Escribe a BRAVO!
 
Secretaría del programa del programa BRAVO!
Tel: +39.0689922524


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
2 Janvier 2017

2017, les enfants du monde entier demandent la paix

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA
2 Janvier 2017

Une bonne nouvelle du Congo : un accord sur les élections. Le rôle décisif de la conférence épiscopale

IT | ES | DE | FR | PT
1 Janvier 2017

Paix sur toutes les terres : les vidéos de la marche et de l’angélus du pape François

IT | ES | DE | FR | PT
1 Janvier 2017
ROME, ITALIE

GALERIE DE PHOTOS : la marche pour la paix du 1er janvier 2017 à Rome

IT | FR
31 Décembre 2016
ROME, ITALIE

Paix, Sant’Egidio : le 1er janvier, la marche vers Saint-Pierre de Rome et des manifestations dans le monde entier

IT | FR
23 Décembre 2016
BURKINA FASO

Un prix récompense le programme BRAVO ! pour la protection des droits des enfants au Burkina Faso

IT | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
2 Janvier 2017
Aachener Zeitung

Zahlreiche Kerzen symbolisieren die Brandherde auf der Erde

2 Janvier 2017
Vatican Insider

Congo, Sant’Egidio: soddisfazione per l’accordo sulle elezioni

2 Janvier 2017
SIR

Marcia pace: Comunità Sant’Egidio, migliaia a Roma e in altre città italiane

2 Janvier 2017
Zenit

Impagliazzo: “Dopo l’attentato di Istanbul, la nostra marcia assume un significato più forte”

2 Janvier 2017
Gazzetta di Parma

Le vie del centro invase dai colori della pace

2 Janvier 2017
Il Secolo XIX

Marcia della pace, in 1.500 con i profughi

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
1 Janvier 2017 | BARCELONE, ESPAGNE

La marcha Paz en todas las tierras en Barcelona

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

NOUVEAU PROJET POUR L’ETAT CIVIL AU BURKINA FASO - DOCUMENT DE BASE

tous les documents
• LIVRES

Religioni e violenza





Francesco Mondadori

Hacer la paz





Proteus
tous les livres