Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - les plus jeunes - bravo! - les nouv...'enfants contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Les nouvelles de BRAVO ! En Ouganda, les inscriptions à l'état civil sont le signe d'un temps de paix pour une nouvelle génération d'enfants


 
version imprimable

Les nouvelles du programme BRAVO!
En Ouganda, les inscriptions à l’état civil sont le signe d’un temps de paix pour une nouvelle génération d'enfants
3 mars 2010

En février dernier, les Communautés de Sant’Egidio d’Adjumani et Moyo, deux localités d’Ouganda du Nord, ont mis en œuvre la campagne d’inscription à l’état civil des enfants de l’Ecole de la Paix.

Ce n’est que depuis récemment que l’Ouganda du Nord connaît une stabilité et une sécurité relatives, après une guerre civile longue de vingt ans. Beaucoup d’enfants sont devenus orphelins à cause de la guerre et leur naissance n’a jamais été enregistrée à l’état civil. Ce sont des enfants qui « n’existent pas ».

En signe concret de protection et d’aide apportée à la nouvelle génération, qui connaît enfin la paix après vingt années de conflit, la Communauté de Sant’Egidio s’est engagée dans le cadre du programme Bravo ! à garantir l’inscription des enfants et des adolescents à l’état civil. Après un travail minutieux de repérage des dates de naissance et des familles des enfants, les demandes relatives aux 138 premiers certificats ont été présentées aux autorités civiles compétentes. Et les certificats ont bien été obtenus à l’issue de la procédure ! Une grande fête a été organisée pour les remettre à chaque enfant.

Les enfants, très heureux et très fiers d’ « exister », ont retiré leurs précieux papiers d’identité au milieu des chants et des applaudissements ! Aujourd’hui leurs noms sont gardés avec soin et ils ne seront plus des enfants « inexistants ». Ils pourront finir leur scolarité, terminer leurs études et, qui sait, aller aussi à l’université. Un nouveau futur s’est ouvert pour ces 138 premiers enfants.

Mais beaucoup d’autres encore les suivront ...

 

 

Approfondissements

La Communauté de Sant’Egidio en Ouganda du Nord et son engagement pour la paix


Après vingt années d'une guerre civile qui a provoqué des millions de réfugiés et de nombreuses victimes civiles, le troisième protocole du processus de paix pour l’Ouganda du Nord était signé à Juba le 29 juin 2007 entre le gouvernement ougandais et la guérilla de la Lord’s Resistence Army (LRA). Il s’agissait d’un accord marquant la fin des hostilités entre le gouvernement ougandais et les rebelles de la LRA. Le document, fruit des négociations de Juba, au Sud Soudan, a été approuvé notamment grâce à la médiation de la Communauté de Sant’Egidio. C’était le premier pas vers une paix durable.
Comme on le sait, le conflit en Ouganda du Nord a été l’un des plus violents et des plus sanglants sur le continent africain. Aujourd’hui le conflit est terminé, mais les blessures laissées par la guerre sont encore très profondes, surtout chez les enfants.
Les « Ecoles de la paix », présentes dans différentes localités d’Ouganda du Nord, sont des centres totalement gratuits, gérés bénévolement par des membres de la Communauté de Sant’Egidio. Ces centres accueillent des centaines d’enfants et d’adolescents rendus particulièrement vulnérables, à cause de la guerre civile et de ses conséquences. Ce sont des écoles où, en plus de l’alphabétisation, on apprend à vivre ensemble dans la paix et l’amitié.
Depuis 2002, les « Ecoles de la Paix » d’Adjumani et de Moyo prêtent une attention particulière aux orphelins et aux enfants enlevés pendant les attaques des rebelles et qui sont aujourd’hui revenus dans leur village. Un tissu social et familial a été reconstitué pour les aider à se réinsérer chez eux en leur assurant notamment la possibilité de retourner à l’école et d’avoir accès aux soins de santé. Beaucoup, parmi les jeunes concernés par ce programme, s’engagent aujourd’hui comme bénévoles dans les « Ecoles de la Paix » pour soutenir les enfants.

.

Images

Soutenez le Programme BRAVO !

Escribe a BRAVO!
 
Secretaría del programa del programa BRAVO!
Tel: +39.0689922524


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
29 Avril 2017

Notre devoir est de prier les uns pour les autres, demandant à Dieu le don de la paix

IT | ES | DE | FR | PT
26 Avril 2017
BERLIN, ALLEMAGNE

Signature aujourd’hui à Berlin d’un accord de coopération entre la Communauté de Sant’Egidio et le gouvernement allemand

IT | ES | DE | FR | PT | RU
18 Avril 2017
PARIS, FRANCE

Signature au Quai d’Orsay d’un accord de coopération entre Sant’Egidio et le gouvernement français

IT | DE | FR
29 Mars 2017
NOVARA, ITALIE

La marche de paix des enfants de Novare : photos et vidéos d’une invasion joyeuse et pacifique

IT | FR | HU
9 Mars 2017
BURKINA FASO

BRAVO ! Burkina Faso : l’histoire de Marius

IT | ES | DE | FR | NL | HU
28 Février 2017

Abuna Matthias, patriarche de l’Eglise éthiopienne, a écrit une lettre à la Communauté au lendemain de sa visite

IT | EN | ES | DE | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
26 Mai 2017
Famiglia Cristiana

Le guerre dimenticate: l'Occidente non può voltare la testa

21 Mai 2017
Deutsche Welle

Bundesregierung will Religionen stärker in die Pflicht nehmen

14 Mai 2017

Die "Uno von Trastevere" wirkt auch in Berlin

14 Mai 2017
Domradio.de

Die "Uno von Trastevere" wirkt auch in Berlin

11 Avril 2017
Vatican Insider

Eta, Sant’Egidio: la consegna delle armi un punto di non ritorno nel processo di riconciliazione

8 Avril 2017
SIR

Colombia: trattativa di pace governo-Eln. La Bella (Sant’Egidio), “la strada è ancora lunga”

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
28 Mai 2017 | MANILLE, PHILIPPINES

Prayer for the victims of terrorism and violence in #Marawi (Mindanao) and all over the world.

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

NOUVEAU PROJET POUR L’ETAT CIVIL AU BURKINA FASO - DOCUMENT DE BASE

tous les documents