Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la paix - faire la...guinée" contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Faire la paix : un important accord pour la paix et la réconciliation en Guinée Conakry a été obtenu aujourd'hui à Sant'Egidio avec la signature de "L'Appel de Rome pour l'avenir de la Guinée"


 
version imprimable

Faire la paix : un important accord pour la paix et la réconciliation en Guinée Conakry a été obtenu aujourd'hui avec la signature à Sant'Egidio de « L'Appel de Rome pou l'avenir de la Guinée »
28 mai 2010

A l'issue de plusieurs jours de rencontre au siège de la Communauté de Sant'Egidio, un important accord a été obtenu à Rome pour garantir une transition démocratique pacifique en Guinée Conakry, où, le 27 jui 2010, se dérouleront les élections présidentielles.

Avec ces élections, la Guinée a la possibilité de clore une longue période d'instalibité politique et de s'ouvrir à un avenir démocratique et pacifique. Un objectif qui exige l'implication de toutes les forces politiques institutionnelles et de la société civile.

C'est pour cela que, accueillis par la Communauté de Sant'Egidio,  les représentants du Conseil national de la transition de Guinée Conakry, du Conseil des forces vives, du Conseil économique et social, de l'Alliance nationale pour le renouveau et du Bloc des forces patriotiques de Guinée, se sont réunis et ont signé l'accord dont nous publions ci-dessous le texte intégral :


 

                      Les photos des pourparlers. Galerie >>

1. Nous reconnaissons que l'élection présidentielle du 27 juin 2010 représente une étape cruciale pour la Guinée. Les engagements pris au cours de la transition par tous les organes de la transition sont le préalable à un processus électoral pacifique, régulier, transparent et équitable.
 
2. Nous nous engageons à ce que nos partis et nos organisations conduisent  - aussi bien pour l'élection présidentielle que pour les élections législatives qui suivront  - une campagne électorale dans une atmosphère pacifique, selon les normes d'un dialogue polique correct.
Nous nous engageons à éviter toute forme de violence de quelque nature que ce soit qui entraverait la libre expression des idées politiques ou induirait un esprit de divisions dans la société. En particulier nous refusons toute forme de propagande qui inciterait à la violence, à la haine, à l'ethnicité ou à l'affrontement enitre les religions.
 
3.
Nous nous engageons à œuvrer pour que :
- les résultats de l'élection, confirmés par la Cour Suprême, soient acceptés et respectés par tous à travers le Pays ;
- tout litige soit réglé conformément aux dispositions constitutionnelles et légales ;
- le candidat gagnant respecte l'esprit démocratique et le statut de l'opposition.
 
4. Conscient qu'en cette phase de la vie de la Nation un sursaut d'union nationale est nécessaire, nous souhaitons que :
- le nouveau Président élu mobilise toute la Nation pour mener à bien la transition dans les meilleures conditions par un gouvernement d'ouverture ;
- il organise des élections législatives apaisées dans les meilleurs délais et que s'établisse une coopération constructive avec le CNT.
 
5.
Nous nous engageons à assurer la bonne gouvernance,  conscients du fait que l'intérêt supérieur de la Nation et son développement sont des priorités inscrites dans les programmes de chacun des partis politiques et des organisations de la société civile.
La situation actuelle suggère un cadre de coopération politique renforcée. Nous appelons donc les partis vainqueurs des futures élections législatives à ne pas exclure les autres dans la reconstruction institutionnelle, politique et économique du Pays.
A cet effet nous souhaitons qu'un partage judicieux et équitable des postes de responsabilité institutionnelle soit mis en place, notamment en ce qui concerne la présidence des commissions parlementaires et la Présidence du Parlement.
6. Conscients que la réconciliation nationale constitue une tâche de longue haleine qui implique tout le peuple de Guinée, tient compte de toute l'histoire et va bien au-delà des prochaines élections présidentielles et législatives, nous demandons la mise en place d'un Conseil de Réconciliation Nationale, où siègent toutes les composantes de la société guinéenne, qui puisse poursuivre, sur la base du travail accompli par le CNT et notamment par sa commission sur la réconciliation, la solidarité et les droits humains, le programme de réconciliation nationale.
 
7. Le Conseil de la Réconciliation Nationale sera un cadre permanent de consultation et de dialogue entre tous les acteurs de la société guinéenne politiques, religieux, sociaux, économiques et de la société civile. Il élaborera des stratégies pour un dialogue continu, pour la préservation d'un climat d'apaisement et du vivre ensemble entre les forces politiques, les forces de défense et de sécurité et la société civile, l'identification, la réhabilitation des victimes, l'indemnisation et la réparation des préjudices subis suite aux événements survenus de 1958 à aujourd'hui.
 
8. Nous exprimons notre gratitude et félicitons la Communauté de Sant'Egidio pour les efforts consentis dans le cadre du dialogue national et nous lui demandons de rester engagée dans ce processus auprès du peuple de Guinée et de ses dirigeants et à conclure un partenariat avec le CNT.
 
Fait à Sant’Egidio le 27 mai 2010

Accord politique global - Guinée Conakry
Appel de Rome pour l'avenir de la Guinée

NOUVELLES EN RELATION
11 Juin 2010

Faire la paix : l'engagement de la Communauté en faveur d'une transition pacifique en Guinée se poursuit. La visite de la Présidente a Présidente du Conseil national de la transition, Madame Rabiatou Serah Diallo

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | ID
18 Octobre 2017

Un mois après la rencontre des religions à Münster, les Chemins de paix ont traversé quatre continents


Sur la photo, l'événement à Blantyre, Malawi. Voir les photos et vidéos des autres rencontres
IT | ES | DE | FR
20 Octobre 2015

Des évêques du monde entier réunis à Sant’Egidio dans la prière pour la paix en Colombie et dans le monde


En ces jours où se tient à Rome le synode sur la famille, nombreux sont les évêques qui visitent la Communauté de Sant’Egidio et participent à la prière du soir. Hier soir, ils étaient nombreux à allumer les lumières de la paix
IT | ES | DE | FR | PT | RU
29 Août 2016
NAIROBI, KENYA

Sant’Egidio à Nairobi pour parler de paix, de développement et de droit aux soins pour tous


Une délégation de la Communauté a participé à la 6e édition de la Tokio International Conference for Africa Development
IT | EN | ES | FR | PT | CA | RU | HU
5 Juillet 2016

Peine de mort, Sant’Egidio : un pas en avant important vers l’abolition en Guinée-Conakry


Le ministre de la justice Cheik Sako annonce un moratoire de droit et remercie Sant’Egidio d’avoir soutenu le processus en cours
IT | EN | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
13 Octobre 2017
L'Azione
La pace è unità
5 Octobre 2017
Avvenire
Il Mozambico rinato: quella pace che ha fatto storia
4 Octobre 2017
Avvenire
Quando il Mozambico scelse pace e sviluppo
4 Octobre 2017
L'huffington Post
I 25 anni dalla fine della guerra in Mozambico dimostrano che la pace è sempre possibile
4 Octobre 2017
Radio Vaticana
Mozambico: 25 anni fa la pace con la mediazione di Sant'Egidio
tous les dossiers de presse




Ils ont dit de la Communauté