Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - les plus jeunes - bravo! - "bravo !...zambique contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

"Bravo !", la campagne d'enregistrement gratuit des naissances est arrivée au Mozambique


 
version imprimable

Bravo !, la campagne d'enregistrement gratuit des naissances est arrivée au Mozambique !
6 septembre 2011

 Bravo !, le programme d'enregistrement gratuit à l'état civil réalisé par la Communauté de Sant'Egidio est arrivé au Mozambique. Le programme, qui durera trois ans, a été inauguré le 31 août dernier, au conservatoire de Mecuburi, un district de la province de Nampula, la plus peuplée du pays.

On estime qu'au Mozambique le taux de non enregistrement des naissances se situe autour de 69 %, avec des pointes encore plus élevées dans les zones rurales.

C'est la raison pour laquelle un district rural a été choisi pour le lancement du programme.

Mecuburi se trouve à 80 km de route non goudronnée de la ville ; plus de 75 % de son territoire est privé d'eau courante et d'électricité ; il n'y a pas d'écoles primaires en nombre suffisant pour l'ensemble de la population.

La localité compte environ 150 000 habitants, très pauvres, parmi lesquels des personnes non enregistrées du fait notamment que les distances avec le seul service d'état civil sont énormes, dans la mesure où il n'est pas facile de se déplacer dans le district quand on n'a pas de moyens de transport. A pied, 60 km deviennent une distance insurmontable.

La loi mozambicaine prévoit la gratuité de l'enregistrement à l'état civil jusqu'au quatrième mois après la naissance de l'enfant, après, il faut payer une taxe. Bravo ! a créé une équipe itinérante (brigadas moveis) capable de gagner les lieux les plus éloignés et d'effectuer ainsi les inscriptions dans les aldeias et dans les comunidades (villages de différentes tailles).

Le premier village a été Nahipa. L'enregistrement s'est fait dans l'école primaire, une construction circulaire en roseaux, une sorte de « kiosque ».

La veille, tout le monde avait été informé du début de la campagne d'inscription gratuite. L’équipe est arrivée tôt le matin et déjà un père était là à attendre avec son fils.

Près d'une centaine de personnes se sont adjointes avec leurs enfants. Mais il y avait aussi de nombreux adolescents, car la loi mozambicaine prévoit qu'une personne âgée de plus de 14 ans puisse s'inscrire seule, sans les parents et nombreux sont ceux qui ont besoin de l'enregistrement pour passer l'examen qui sanctionne le premier cycle d'études.

Ce fut une fête pour de nombreuses femmes qui ont été reconnaissantes pour la chance qu'elles ont eue : « Cochu curu ! Merci ! », en macùa, le dialecte parlé dans la province de Nampula.

La plupart d'entre elles en effet ne connaissent pas le portugais, car elles ne sont pas allées à l'école et ne parlent que le dialecte local. Quand, à la fin de la journée, l'équipe est partie, toutes les personnes présentes ont pu rapporter chez elles leur acte de naissance, même le dernier né du village : Leonardo, né le 20 août de cette année !

Soutenez le Programme BRAVO !

Escribe a BRAVO!

Secretaría del programa del programa BRAVO!
Tel: +39.0689922524

GALERIE DE MEDIA

"Soutenez le programme BRAVO !" Un spot avec Christian De Sica


 

NOUVELLES EN RELATION
20 Mars 2017
ROME, ITALIE

Conclusion à Rome du congrès des représentants des Communautés de Sant’Egidio d’Afrique et d’Amérique latine

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL
9 Mars 2017
BURKINA FASO

BRAVO ! Burkina Faso : l’histoire de Marius

IT | ES | DE | FR | NL | HU
2 Mars 2017
MAPUTO, MOZAMBIQUE

A Maputo, signature d’un accord de collaboration entre le programme DREAM et l’ambassade japonaise pour la santé des femmes

IT | FR
21 Février 2017
BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Vous souvenez-vous de Moïse et Samuel, enfants des rues qui avaient obtenu un diplôme ? Les voici au travail !

IT | ES | DE | FR | PT
8 Février 2017
BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Journée de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains

Journée contre la traite : l’histoire de Moïse et Samuel, de la condition d’ « invisible » à un diplôme professionnel

IT | ES | DE | FR | PT | RU
3 Février 2017
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Lettre de Goma, au Congo : nous sommes devenus les porte-paroles des personnes âgées abandonnées dans la périphérie de la ville

IT | EN | ES | DE | FR
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
18 Mars 2017
Radio Vaticana
Telemedicina: nuova frontiera per la cooperazione in Africa
17 Mars 2017
Sette: Magazine del Corriere della Sera
Andrea Riccardi: Le politiche sulle migrazioni devono partire dai giovani africani che usano Internet e il cellulare
8 Février 2017
Avvenire
La Giornata. Il Papa: ascoltiamo il grido dei bimbi schiavi. Basta con l'indifferenza
7 Février 2017
FarodiRoma
Tratta degli esseri umani. Sant’Egidio: privilegiare i milioni di minori invisibili
1 Décembre 2016
Zenit
Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio
tous les dossiers de presse

PHOTOS

150 visites

159 visites

162 visites

164 visites

157 visites
tous les médias associés