change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - sarajevo 2012 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Aidons les réfugiés rohingyas au Bangladesh

La Communauté de Sant’Egidio lance une collecte de fonds pour envoyer des aides dans les camps de réfugiés au Bangladesh, en collaboration avec l’Eglise locale

Tous les textes de la rencontre #Pathsofpeace

L'assemblée d'inauguration de la rencontre internationale Chemins de Paix

Chemins de 2017 : tout sur la rencontre internationale des religions du monde pour la paix

Le programme, les intervenants et les événements en direct streaming

Global friendship, #MoreYouthMorePeace : le message et l’engagement des Jeunes pour la paix à Barcelone

rendez-vous l’année prochaine à Rome !

 
version imprimable
11 Septembre 2012 19:00 | Centre de Sarajevo

Intervention de Andrea Riccardi - Cérémonie finale



Andrea Riccardi


Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio

Ces journées de dialogue à Sarajevo ont été de grande valeur. Ce fut par certains aspects un événement unique. Je remercie les habitants de cette ville, les autorités, tout spécialement la Communauté musulmane, l’Eglise orthodoxe, la Communauté juive, l’Église catholique.
Après un dialogue fructueux sur des thèmes cruciaux, après les différentes prières les uns aux côtés des autres, nous nous apprêtons à lancer un appel. Nous parlons d’une seule voix, malgré les différentes religions et les différentes histoires. C’est une voix qui jaillit du plus profond de nos traditions religieuses : elle a des fondements et des alphabets différents, mais elle fusionne en un cri de paix. Un cri s’élève depuis Sarajevo, une invocation vers Dieu, une recommandation : plus jamais de haines ni de guerres fratricides ! Vivre ensemble, c’est l’avenir !
Qui portera ce message ? Quiconque croit et sait que la paix est un beau nom de Dieu et la vie des peuples. Les religions peuvent aider à vivre ensemble, à comprendre que cette condition n’est pas une malédiction mais une bénédiction.
Nous quittons cette ville sans nous en aller complètement de Sarajevo. Quelque chose reste ici : une vision d’espérance pour cette terre et une grande sympathie. Quelque chose de Sarajevo reste avec nous : ses souffrances et ses questions. Chacun, en vivant l’esprit d’Assise, qui est dialogue dans le climat de la prière, a senti une affinité profonde avec cette ville aux multiples visages, blessée, reconstruite, pleine de vie et d’envie de futur. Que Sarajevo reste une et plurielle ! L’histoire de Sarajevo est un avertissement.
Une profonde sympathie est née entre Sarajevo et ceux qui vivent l’esprit d’Assise. L’Europe, représentée par des personnalités de grand relief et par l’intérêt des médias, a manifesté de l’intérêt pour la Bosnie Herzégovine. Nous n’avons pas oublié Sarajevo : l’avenir de cette région concerne les européens. D’autant plus que l’Union Européenne, malgré toutes ses différences, est la terre du vivre ensemble.

Pour vivre ensemble entre personnes différentes il y a besoin d’affinité spirituelle. Il y a besoin de liens profonds. Les peuples ne peuvent pas se côtoyer physiquement et géographiquement, sans se comprendre spirituellement, sans s’estimer. Sans esprit, sans harmonie entre les religions et les cultures, sans dialogue, sans sympathie humaine, on ne peut vivre, ni survivre : non seulement à Sarajevo, mais où que ce soit dans le monde. Les religions aident les hommes à vivre en paix. Le dialogue entre les religions est une indication efficace pour la culture, la politique, les relations entre les peuples.

Regardons .l’avenir sans peur ! Mais préparons l’avenir dans un esprit de sympathie entre les peuples. Regardons l’avenir sans nous laisser paralyser par les peurs du passé ! Il faut du courage et de l’espoir pour préparer un  futur de vie commune dans la paix. Laissons tomber les préjugés, les prédications de la haine. Nous pouvons bâtir l’avenir, en éduquant les femmes et les hommes, les jeunes, à la paix : leur enseignant que seule la paix est sainte, que vivre ensemble manifeste la volonté de Dieu et l’égalité entre les hommes. Une égalité enracinée en Dieu même. Car celui qui tue un homme frappe Dieu lui-même. Mais cela vaut aussi pour celui qui le hait et le méprise !

Les religions peuvent anticiper l’avenir. Nous pouvons transmettre à tous une conviction, mûrie au contact de la souffrance de beaucoup et de l’expérience d’un grand nombre de peuples : leur dire que la guerre est un mal, que la violence ne peut jamais être justifiée au nom de Dieu. Le dialogue peut aider à résoudre des problèmes insurmontables. Pourquoi, face à des situations de crise, les instruments du dialogue sont-ils trop souvent négligés et ne reste-t-il plus que la solution des armes ?
Nous avons une vision sereine et sûre : c’est une vision ancienne et toute nouvelle. Nous sommes une référence – tel que l’est l’esprit d’Assise – dans la pluralité de nos religions : une référence de paix. Depuis 1986, nous marchons dans l’esprit d’Assise. De grands croyant ont participé à ce cheminement et donné leur contribution. Parmi tous, je pense au cardinal Carlo Maria Martini, au patriarche d’Ethiopie Abuna Paulos, à Ghassan Tueni, ainsi qu’au journaliste Giancarlo Zizola et à bien d’autres. L’héritage d’Assise est espérance et prophétie pour l’avenir. C’est une grande acquisition dans un monde qui risque le choc de civilisation et de religion.
Plus de dix ans se sont écoulés depuis les terribles attentats du 11 septembre 2001, quand on eut le sentiment qu’un conflit de religion était à nos portes. Nous avons toujours soutenu qu’il n’y a pas de guerre de religion, mais l’instrumentalisation des religions. Nous l’avons affirmé à des époques difficiles et à des moments plus favorables. C’est le don d’une vision de paix, que prophétiquement Jean-Paul II inaugura à Assise. Et que nous continuons à cultiver année après année, comme un héritage qui s’accroît.
Désormais, nous avons des convictions solides et claires, qui sont la force pour affronter l’avenir. C’est pourquoi nous n’avons pas peur de dire : l’avenir, c’est vivre ensemble. Merci pour votre présence !

 

Message du pape pour la rencontre à Sarajevo
Benoît XVI

Programme in English
PDF

PROGRAMME DES TRANSMISSIONS EN DIRECT

NOUVELLES EN RELATION
24 Octobre 2011

L'Esprit d'Assise : 25 années de prière pour la paix

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | RU
24 Juillet 2010

La prochaine rencontre de Prière pour la paix entre les religions mondiales se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 3 au 5 octobre, sur le thème : "Famille de peuples, Famille de Dieu"

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL
20 Juillet 2016

Les religions mondiales retournent à Assise pour faire entendre la soif de paix des peuples


Présentation aujourd’hui de la rencontre internationale pour la paix qui se tiendra du 18 au 20 septembre, trente ans après la prière historique voulue par Jean-Paul II
IT | ES | DE | FR | PT | CA | NL
14 Juin 2011

Dresde (Allemagne) : l'engagement pour la vie, la défense des Roms, les thèmes de Sant'Egidio au Kirchentag 2011 de l'Eglise protestante allemande

IT | ES | DE | FR | CA | NL | RU
7 Mai 2011

Anvers (Belgique) - La manifestation "Ramer pour la paix" réunit des jeunes de toute origine ethnique, culturelle et religieuse

IT | ES | DE | FR | CA | NL | RU
27 Mai 2010

Le synode de l'Eglise luthérienne soutient l'appel de la Communauté de Sant'Egidio pour de meilleures conditions de vie dans les prisons en Italie

IT | ES | DE | FR | PT | CA
toutes les nouvelles connexes

FAITS MARQUANTS NEWS
22 Septembre 2017 | WIELICZKA, POLOGNE

Ouverture en Pologne du congrès des ''Jeunes européens pour un monde sans violence''


Plus de 500 lycéens et étudiants d'Europe centrale et orientale ont rencontré Rita Prigmore, survivante du Porrajmos. Un chêne de la miséricorde a été planté dédié par le cardinal Dziwisz à la Communauté de Sant’Egidio
IT | ES | DE | FR
22 Septembre 2017

Centrafrique : début du désarmement de deux autres groupes militaires conformément à la feuille de route signée à Rome


Premiers pas du processus de paix auquel l'ONU a réaffirmé son soutien ces jours-ci
IT | ES | DE | FR
21 Septembre 2017 | MEXIQUE

Tremblement de terre au Mexique : les premières aides de la Communauté de Sant’Egidio


L’interview d’une responsable de Sant’Egidio de Mexico
IT | ES | DE | FR

ASSOCIATED PRESS
21 Septembre 2017
Credere La Gioia della Fede
Nel 2018 l'Incontro per la pace torna in Italia
16 Septembre 2017
Famiglia Cristiana
La preghiera può spostare montagne di odio
15 Septembre 2017
Kirchenzeitung Köln
Die anstrengende Arbeit am Frieden
14 Septembre 2017
Deutsche Welle
"Dialog der Religionen ist nötig"
13 Septembre 2017
Domradio.de
"Wege des Friedens"
tous les dossiers de presse

LIVRES
L'hiver le plus long



DDB
Le repas de Noël



DDB
catalogue

25/09/2017
Prière pour les pauvres

La prière chaque jour


Comment suivre l'événement
Sarajevo 2012

Si Ringrazia