change language
vous êtes dans: home - l'oecum...dialogue - rencontr...tionales - sarajevo 2012 contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Sant’Egidio fête ses 49 ans avec le peuple de la Communauté

Une basilique Saint-Jean-de-Latran remplie de jeunes et de moins jeunes, de sans-abris et de réfugiés venus par les couloirs humanitaires. Marco Impagliazzo : « Nous croyons en une ville où la distinction entre eux et nous n’existe plus, mais où l’on peut construire ensemble une grande force de paix »

Rassemblement des Jeunes pour la Paix

Ose rêver, choisis la paix !

Liturgie pour le 49e anniversaire de la Communauté de Sant’Egidio

Basilique Saint-Jean-de-Latran, à 18h30

Lettre de Goma, au Congo : nous sommes devenus les porte-paroles des personnes âgées abandonnées dans la périphérie de la ville

Plus de 540 réfugiés syriens en sécurité avec les #couloirshumanitaires ! Merci à tous ceux qui ont permis de réaliser ce rêve !

Les nouvelles arrivées ce matin à Fiumicino

 
version imprimable
11 Septembre 2012 19:00 | Centre de Sarajevo

Intervention de Andrea Riccardi - Cérémonie finale



Andrea Riccardi


Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio

Ces journées de dialogue à Sarajevo ont été de grande valeur. Ce fut par certains aspects un événement unique. Je remercie les habitants de cette ville, les autorités, tout spécialement la Communauté musulmane, l’Eglise orthodoxe, la Communauté juive, l’Église catholique.
Après un dialogue fructueux sur des thèmes cruciaux, après les différentes prières les uns aux côtés des autres, nous nous apprêtons à lancer un appel. Nous parlons d’une seule voix, malgré les différentes religions et les différentes histoires. C’est une voix qui jaillit du plus profond de nos traditions religieuses : elle a des fondements et des alphabets différents, mais elle fusionne en un cri de paix. Un cri s’élève depuis Sarajevo, une invocation vers Dieu, une recommandation : plus jamais de haines ni de guerres fratricides ! Vivre ensemble, c’est l’avenir !
Qui portera ce message ? Quiconque croit et sait que la paix est un beau nom de Dieu et la vie des peuples. Les religions peuvent aider à vivre ensemble, à comprendre que cette condition n’est pas une malédiction mais une bénédiction.
Nous quittons cette ville sans nous en aller complètement de Sarajevo. Quelque chose reste ici : une vision d’espérance pour cette terre et une grande sympathie. Quelque chose de Sarajevo reste avec nous : ses souffrances et ses questions. Chacun, en vivant l’esprit d’Assise, qui est dialogue dans le climat de la prière, a senti une affinité profonde avec cette ville aux multiples visages, blessée, reconstruite, pleine de vie et d’envie de futur. Que Sarajevo reste une et plurielle ! L’histoire de Sarajevo est un avertissement.
Une profonde sympathie est née entre Sarajevo et ceux qui vivent l’esprit d’Assise. L’Europe, représentée par des personnalités de grand relief et par l’intérêt des médias, a manifesté de l’intérêt pour la Bosnie Herzégovine. Nous n’avons pas oublié Sarajevo : l’avenir de cette région concerne les européens. D’autant plus que l’Union Européenne, malgré toutes ses différences, est la terre du vivre ensemble.

Pour vivre ensemble entre personnes différentes il y a besoin d’affinité spirituelle. Il y a besoin de liens profonds. Les peuples ne peuvent pas se côtoyer physiquement et géographiquement, sans se comprendre spirituellement, sans s’estimer. Sans esprit, sans harmonie entre les religions et les cultures, sans dialogue, sans sympathie humaine, on ne peut vivre, ni survivre : non seulement à Sarajevo, mais où que ce soit dans le monde. Les religions aident les hommes à vivre en paix. Le dialogue entre les religions est une indication efficace pour la culture, la politique, les relations entre les peuples.

Regardons .l’avenir sans peur ! Mais préparons l’avenir dans un esprit de sympathie entre les peuples. Regardons l’avenir sans nous laisser paralyser par les peurs du passé ! Il faut du courage et de l’espoir pour préparer un  futur de vie commune dans la paix. Laissons tomber les préjugés, les prédications de la haine. Nous pouvons bâtir l’avenir, en éduquant les femmes et les hommes, les jeunes, à la paix : leur enseignant que seule la paix est sainte, que vivre ensemble manifeste la volonté de Dieu et l’égalité entre les hommes. Une égalité enracinée en Dieu même. Car celui qui tue un homme frappe Dieu lui-même. Mais cela vaut aussi pour celui qui le hait et le méprise !

Les religions peuvent anticiper l’avenir. Nous pouvons transmettre à tous une conviction, mûrie au contact de la souffrance de beaucoup et de l’expérience d’un grand nombre de peuples : leur dire que la guerre est un mal, que la violence ne peut jamais être justifiée au nom de Dieu. Le dialogue peut aider à résoudre des problèmes insurmontables. Pourquoi, face à des situations de crise, les instruments du dialogue sont-ils trop souvent négligés et ne reste-t-il plus que la solution des armes ?
Nous avons une vision sereine et sûre : c’est une vision ancienne et toute nouvelle. Nous sommes une référence – tel que l’est l’esprit d’Assise – dans la pluralité de nos religions : une référence de paix. Depuis 1986, nous marchons dans l’esprit d’Assise. De grands croyant ont participé à ce cheminement et donné leur contribution. Parmi tous, je pense au cardinal Carlo Maria Martini, au patriarche d’Ethiopie Abuna Paulos, à Ghassan Tueni, ainsi qu’au journaliste Giancarlo Zizola et à bien d’autres. L’héritage d’Assise est espérance et prophétie pour l’avenir. C’est une grande acquisition dans un monde qui risque le choc de civilisation et de religion.
Plus de dix ans se sont écoulés depuis les terribles attentats du 11 septembre 2001, quand on eut le sentiment qu’un conflit de religion était à nos portes. Nous avons toujours soutenu qu’il n’y a pas de guerre de religion, mais l’instrumentalisation des religions. Nous l’avons affirmé à des époques difficiles et à des moments plus favorables. C’est le don d’une vision de paix, que prophétiquement Jean-Paul II inaugura à Assise. Et que nous continuons à cultiver année après année, comme un héritage qui s’accroît.
Désormais, nous avons des convictions solides et claires, qui sont la force pour affronter l’avenir. C’est pourquoi nous n’avons pas peur de dire : l’avenir, c’est vivre ensemble. Merci pour votre présence !

 

Message du pape pour la rencontre à Sarajevo
Benoît XVI

Programme in English
PDF

PROGRAMME DES TRANSMISSIONS EN DIRECT

NOUVELLES EN RELATION
18 Février 2017
BARCELONE, ESPAGNE

A Barcelone le cardinal et l’imam de Bangui sur le processus de paix en Centrafrique : un modèle à copier

IT | ES | DE | FR
30 Janvier 2017
ROME, ITALIE

Pour une Église en sortie : chrétiens et pasteurs pour l’Afrique réunis à Rome avec la Communauté de Sant’Egidio


Récit des journées du congrès qui a vu des évêques africains réunis à Rome pour une réflexion sur la présence de l’Église et les défis à affronter sur le « futur » continent du christianisme
IT | FR
9 Janvier 2017

Zygmunt Bauman : disparition d’un grand humaniste engagé dans le dialogue entre croyants et non-croyants sur la frontière du vivre-ensemble et de la paix

IT | EN | ES | DE | FR | RU
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest


Une journée de solidarité et de de dialogue interreligieux organisée par la Communauté de Sant’Egidio et le conseil judéo-chrétien hongrois avec les représentants des trois religions monothéistes.
IT | ES | DE | FR | RU
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
27 Octobre 2016

Trente ans après la prière pour la paix d’Assise : l’implication des religions nécessaire pour endiguer les guerres et la terreur


L’éditorial de Marco Impagliazzo sur Huffington Post à l’occasion du 30e anniversaire de la journée de prière voulue par Jean-Paul II
IT | ES | DE | FR
toutes les nouvelles connexes

FAITS MARQUANTS NEWS
21 Février 2017 | BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Vous souvenez-vous de Moïse et Samuel, enfants des rues qui avaient obtenu un diplôme ? Les voici au travail !

IT | ES | FR | PT
21 Février 2017 | ROME, ITALIE

La bénédiction d’une longue vie : Michele a fêté ses 101 ans ! Les vœux de toutes la Communauté de Sant’Egidio


Grande fête hier, avec Marco Impagliazzo et beaucoup d’amis dans la maison où l’amitié est « le secret d’une longue vie »
IT | ES | FR | RU
21 Février 2017 | EL SALVADOR

25 ans de paix au Salvador : Sant’Egidio les fête en envoyant des aides humanitaires aux détenus


Les jeunes de la Communauté s’occupent de la distribution aux familles de prisonniers et aux mineurs détenus
IT | ES | FR | PT | RU

ASSOCIATED PRESS
9 Février 2017
Radio Vaticana
Un libro sui 30 anni di "spirito di Assisi", tra storia e profezia
8 Février 2017
Agenzia SIR
Spirito di Assisi: Impagliazzo (Sant’Egidio), “non è passato di moda”
5 Février 2017
Vatican Insider
Lo spirito di Assisi tra storia e profezia
14 Décembre 2016
Vatican Insider
S.Egidio firma un protocollo con i Carabinieri su pace e diritti umani
28 Novembre 2016
FarodiRoma
La preghiera per la pace da Wojtyla a Bergoglio in un libro di Paolo Fucili
tous les dossiers de presse

LIVRES
Martyr. Vie et mort du père Jacques Hamel



Editions du Cerf
L'art de la paix



Salvator
catalogue

22/02/2017
Prière avec les Apôtres

La prière chaque jour


Comment suivre l'événement
Sarajevo 2012

Si Ringrazia