Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la paix - paix sur...s terres - jornada ... tierras - marche p...s terres contactsnewsletterlink

  

Marche pour la paix sur toutes les terres


 
version imprimable

Marche pour la paix sur toutes les terres
Rome, un long cortège jusqu'à la place Saint-Pierre. Les salutations du pape Benoît
1er janvier 2012


Visitez la galerie de photos

Depuis dix ans, la Communauté de Sant'Egidio, le 1er janvier, célèbre la Journée mondiale pour la paix, par différentes initiatives comme des marches et des rencontres organisées dans toutes les parties du monde, s'unissant ainsi au message pour la paix qui est proclamé chaque année par le pape.

Aujourd'hui à Rome, un long cortège - auquel ont pris part des milliers de personnes de toutes générations et auquel ont adhéré plus de soixante associations et mouvements catholiques - a rejoint la Place Saint-Pierre, où il a été accueilli par les salutations affectueuses du pape.

Le président de la Communauté de Sant'Egidio, Marco impagliazzo, s'est longuement arrêté sur le message du pape « Éduquer les jeunes à la justice et à la paix ». Nous rapportons ci-dessous l'intégralité de son intervention :

« Chers amis, une nouvelle journée de la paix s'ouvre au début de la nouvelle année. C'est un don que nous recevons tous, celui de pouvoir commencer l'année au nom de la paix. La Communauté de Sant’Egidio est reconnaissante envers l'Église de ce grand don et est heureuse de se réunir (pour la dixième année consécutive) pour la marche de la paix, le 1er janvier. Cette année, le message du pape s'adresse plus particulièrement aux jeunes et à ceux qui vivent à leurs côtés. Benoît XVI dit une chose a importante : « La paix n'est pas seulement un don à recevoir, mais aussi une œuvre à construire ».
C'est sur ce passage que je voudrais m'arrêter, en rappelant aussi les paroles de Jean-Paul II qui, à Assise, il y a vingt-cinq ans, déclara : « La paix est un chantier ouvert… elle attend ses artisans ».
La paix est une grande œuvre. Et, en tant que telle, elle a besoin d'une culture de paix qui la soutienne. La culture de la paix est la fondation de toute construction de paix. Cette culture de la paix est faite de rencontre avec l'autre, de connaissance de l'autre, de dépassement de la culture de l'ennemi ; elle est faite de non violence, et aussi de prière au Dieu de la paix. Dans notre monde, cette culture doit encore s'affermir. On a semé trop de mépris de l'autre, de celui qui est différent de moi, de celui qui est étranger, de celui qui est en difficulté, de celui qui n'est pas comme moi. Et le mépris a fait se développer beaucoup de propos, d'attitudes, de gestes violents, voire racistes dans nos sociétés. Nous sommes restés très frappés par ce qui s'est passé à Florence, il y a un mois, à l'encontre de plusieurs travailleurs sénégalais. La culture du mépris peut aller jusqu'au meurtre. Si nous regardons le monde au-delà des limites de notre maison, nous nous rendons compte que la culture du mépris est encore à l'origine de bien des violences. En fin de compte, c'est le mépris de la vie qui provoque la diffusion de la violence et de la guerre. 
La culture de la paix est culture de la vie ! Oui, chers amis, nous aimons la vie, toute la vie et la vie de tous, c'est pourquoi nous luttons pour la paix. C'est un travail patient, à faire chaque jour. Là où tu es. Fais grandir la culture de la paix qui est culture de la vie. Ici, à Rome, que signifie travailler chaque jour pour réaliser une société du vivre-ensemble. Qu'est-ce que cela signifie ? Vivre ensemble, c'est construire une maison commune où il y a une place pour chaque personne, quelle que soit sa culture, de quelque pays qu'elle vienne. Une maison commune faite de la richesse de tous. Apporte, toi aussi, ta contribution à cette maison commune, où l'on vit ensemble dans la paix. L'engagement pour la paix est la responsabilité de tous. Que personne ne s'imagine trop petit ou trop insignifiant face à cela, car la paix attend toujours, partout et quel que soit leur âge, ses artisans ».



Ils ont dit de la Communauté


NOUVELLES EN RELATION
8 Décembre 2016

Libye, Sant’Egidio : première réconciliation entre Misurata et Zintan


Après une longue crise, signature à Rome avec la médiation de la Communauté de Sant’Egidio d’une déclaration conjointe entre représentants des deux villes libyennes
IT | DE | FR
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation


Un modèle à copier : nous continuerons à travailler pour le dialogue et la paix.
IT | ES | DE | FR | PT | CA
14 Novembre 2016
BRUXELLES, BELGIQUE

L’engagement de Sant’Egidio en faveur de l’Irak : à Bruxelles, une journée d’études avec le Comité pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
13 Octobre 2016
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Une délégation de la Communauté de Sant’Egidio rencontre le président de la République centrafricaine Touadéra


Programme DREAM, santé et travail pour la paix sont au nombre des sujets de la rencontre
IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU | HU
7 Octobre 2016
COLOMBIE

Le Nobel de la paix au président de la Colombie Santos : le dialogue est l’unique voie vers la paix

IT | ES | DE | FR | PT
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
8 Décembre 2016
Vatican Insider
Libia, Sant’Egidio: prima riconciliazione tra Misurata e Zintan
3 Décembre 2016
Radio Vaticana
Pace in Colombia: ex guerriglieri iniziano il disarmo
23 Novembre 2016
Il Fatto Quotidiano
Non solo faide, al Sud si parla di pace
22 Novembre 2016
Avvenire
Sant'Egidio. «Quella in Centrafrica non è una guerra di religione»
22 Novembre 2016
L'huffington Post
Se Bangui diventa il centro del mondo con il Cardinale, l'Imam e il Pastore
tous les dossiers de presse


Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri