Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
21 Janvier 2014 | ROME, ITALIE

Centrafrique : « Nous jetons les bases d’un apprentissage de l’art de vivre ensemble »

Poursuite du processus de réconciliation avec une délégation du pays africain à Rome

 
version imprimable

La préparation des élections législatives prévues pour février 2015, le lancement d’une Commission nationale « pour la vérité et la réconciliation » ainsi que la coordination des aides humanitaires qui affluent dans le pays, pour faire en sorte qu’elles parviennent surtout dans les provinces les plus touchées par les désordres et par les conflits internes de ces derniers mois, telles sont les tâches qu’aura à accomplir la nouvelle Présidente de la République centrafricaine Catherine Samba-Panza, élue lundi par le Conseil national de transition à Bangui. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la communication Adrien Pousson, présent à Rome avec une délégation des autorités gouvernementales et de la société civile centrafricaine, engagée dans les pourparlers avec la Communauté de Sant’Egidio, laquelle suit depuis des mois le processus de réconciliation et de soutien à la transition démocratique dans le pays, qui s’est concrétisé le 7 novembre dernier par la signature du « Pacte républicain » déjà défini par le Conseil de sécurité des Nations Unies comme un « cadre crédible pour promouvoir un dialogue national inclusif entre toutes les parties : politiques, sociales et religieuses du pays ».

La conférence de presse, organisée en présence de membres du corps diplomatique et de fonctionnaires de l’ONU, s’est tenue au siège de la Communauté de Sant’Egidio dans le Trastevere. Dans les prochains jours, une délégation de la Communauté se rendra à Bangui pour rencontrer la Présidente nouvellement élue et poursuivre sur place le travail de réconciliation commencé. Le ministre Pousson a présenté la situation dramatique dans laquelle se débat la République centrafricain, avec un million de réfugiés à l’intérieur du pays (un cinquième des habitants), mille morts et des centaines de blessés rien que dans la capitale dans les conflits survenus ces derniers jours, des structures administratives paralysées, le cauchemar de la famine.

« L’élection de la Présidente Catherine Samba-Panza, reconnue par les principales factions en lutte dans le pays, est un signal fort de la volonté commune de réconciliation. Le processus en acte, et lancé grâce à l’implication et au conseil de la Communauté de Sant’Egidio, doit être soutenu par l’Union européenne et par la communauté internationale, auxquelles nous sommes reconnaissants pour le soutien qu’elles apportent à notre peuple. Nous avons jeté les bases d’un apprentissage de l’art de vivre ensemble ».

La délégation de la République centrafricaine présente à Rome a diffusé le texte d’une déclaration de soutien à la Présidente nouvellement élue et d’engagement commun pour la réalisation du Pacte républicain.

Interviewé par un correspondant de notre site, le ministre Adrien Poussou a déclaré : « Je voudrais adresser mes vœux et mes félicitations les plus sincères à la nouvelle Présidente de la République centrafricaine et, en même temps, mettre en relief la maturité politique du Conseil national d’avoir choisi une femme comme présidente.
Nous sommes à Sant’Egidio et je remercie cette communauté du fond du cœur car, depuis plusieurs années, elle s’engage pour la paix en Centrafrique en nous démontrant une fidélité et une amitié réelles et en se dépensant sans compter pour contribuer à mettre en œuvre le Pacte républicain signé ici à Sant’Egidio.
Notre engagement, aujourd’hui et à l’avenir, est de parvenir à la paix dans notre pays et de voir arriver pour tous, pour les uns et pour les autres, la réconciliation ».

 

OBJETS ASSOCIÉS

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
1 Décembre 2016

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

IT | DE | FR | HU
23 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert, jeune martyr de la corruption : ouverture officielle de la cause de béatification par l’évêque à Goma

IT | ES | DE | FR | PT | HU
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT | CA
19 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Centrafrique : rencontre lundi à Sant’Egidio. Dissocier les religions de la guerre et lancer un modèle de réconciliation

IT | ES | FR | PT | CA
14 Novembre 2016
BRUXELLES, BELGIQUE

L’engagement de Sant’Egidio en faveur de l’Irak : à Bruxelles, une journée d’études avec le Comité pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT
10 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

C’est la rentrée pour les enfants du camp de réfugiés de Mugunga à l’école de Sant’Egidio

IT | DE | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
3 Décembre 2016
Radio Vaticana

Pace in Colombia: ex guerriglieri iniziano il disarmo

1 Décembre 2016
Zenit

Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio

23 Novembre 2016
Il Fatto Quotidiano

Non solo faide, al Sud si parla di pace

22 Novembre 2016
Avvenire

Sant'Egidio. «Quella in Centrafrica non è una guerra di religione»

22 Novembre 2016
L'huffington Post

Se Bangui diventa il centro del mondo con il Cardinale, l'Imam e il Pastore

19 Novembre 2016
Vatican Insider

A Sant’Egidio il cardinale, l’imam e il pastore centrafricani

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

tous les documents
• LIVRES

Eine Zukunft für meine Kinder





Echter Verlag

Religioni e violenza





Francesco Mondadori
tous les livres

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri