Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
8 Octobre 2008

Haïti - Une lettre de l’île dévastée par les cyclones, où la Communauté a un programme d’adoptions à distance

 
version imprimable

Depuis plus de cinq ans, la Communauté de Sant’Egidio a lancé un programme d’adoptions à distance à Haïti. Près d’une centaine d’enfants (et plusieurs dizaines de personnes âgées) sont ainsi soutenus dans les nécessités de la vie quotidienne : en particulier pour l’alimentation, les soins de santé et la scolarisation.

Il y a quelques jours, nous avons reçu de la part de notre référent sur place cette lettre dramatique qui témoigne de la gravité de la situation actuelle dans le pays.

« Ces derniers temps, de nombreux cyclones se sont abattus sur Haïti, entraînant chacun leur cortège de morts et de dévastation. Il y a eu des centaines de victimes. Les récoltes ont été détruites, et beaucoup de bétail a disparu.

Les cyclones ont commencé à déchaîner leurs forces surtout au Nord d’Haïti et dans une ville côtière du Sud, Les Cayes. La ville de Gonaive (quasiment déjà détruite il y deux ou trois ans à peine par un autre cyclone) a été la plus touchée, ainsi que de nombreux foyers urbains de la région de l’Artibonite. A plusieurs reprises, Gonaive a été littéralement inaccessible par voie terrestre, quasi complètement inondée sous trois à quatre mètres d’eau. Il y a eu beaucoup de victimes.

Les cyclones ont également déchaîné leurs forces dévastatrices sur la capitale, avec des vents très forts qui ont déraciné des arbres et des lampadaires, et détruit de nombreuses baraques dans les nombreux bidonvilles. Beaucoup de régions pauvres voisines de la mer ont été inondées. Beaucoup de personnes ont perdu leur maison, et toute source de subsistance.

Je n’ai pas de mots pour décrire mon inquiétude. Il semble n’y avoir ni paix ni souffle d’air pour ce pays. Des événements dramatiques surviennent tous les ans qui ne font rien d’autre que détériorer la situation et, quand on imagine que les choses ne pourraient pas être pires qu’elles ne le sont, qu’on a désormais touché le fond, voici que se produit quelque chose de pire qui creuse « la profondeur du fond ».

Les difficultés de l’économie mondiale avaient déjà accentué la crise que traverse le pays, entraînant une crise politique au mois d’avril. Ce n’est que tout récemment que le nouveau Premier ministre a été nommé, qui a maintenant la charge surhumaine d’accompagner le pays dans cette nouvelle situation d’urgence provoquée par les cyclones, en plus bien sûr des problèmes d’ « administration ordinaire » comme le chômage, la situation sanitaire, l’économie, l’absence d’infrastructures, l’ouverture des écoles etc.

Les prix ne cessent de grimper et la population souffre davantage. A l’avenir, la vie sera encore plus dure. Les cyclones ont détruit les récoltes de riz, de bananes, de pommes de terre, de yam et autre, et des milliers de têtes de bétail élevées par les familles en province ont été perdues : cela augmentera encore le flux de gens pauvres qui viennent grossir les bidonvilles.

Il y a une chanson qu’on entend souvent à la radio ici, une petite chanson empreinte de tristesse et de mélancolie dont le refrain dit « ......nous demandons seulement un peu de souffle, pour qu’Haïti puisse continuer à vivre … nous demandons seulement un peu de souffle..... »

Nous sommes toutefois prêts à commencer une nouvelle année scolaire et à y mettre toute notre énergie : nous avons ajouté des bancs, en avons réparé d’autres ; nous avons préparé les listes des nouvelles classes : plus de 50 enfants ont été inscrits. Nous avons rénové la cour et la cuisine et repeint l’école. Les cours devaient commencer le 1er septembre, mais la rentrée a été reportée à une date ultérieure.

Voilà, chers amis, je regrette que ma lettre offre une vision aussi chaotique et douloureuse de la situation, mais c’est malheureusement la réalité des faits ici. Nous sommes dans une situation d’urgence et nous avons besoin de nourriture à distribuer à tous les enfants, à leurs familles et pour la cantine de l’école. Beaucoup de familles de nos enfants se trouvent dans une situation tragique. Les parents ont perdu leur travail, leurs pauvres maisons, terriblement endommagées, ont été réduites. Les enfants souffrent parfois littéralement de la faim.
La situation fait aussi qu’il est difficile d’obtenir des médicaments, de faire face à l’urgence sanitaire provoquée par les cyclones.

Je vous salue affectueusement et envoie mes salutations affectueuses à toutes les familles qui nous soutiennent. Je vous remercie vivement pour ce que vous êtes en train de faire pour nous, et je vous demande, dans la mesure du possible, de nous aider encore plus dans ce moment si difficile pour Haïti.
Merci, merci et à bientôt ».

Maurizio Barcaro


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
18 Juillet 2016
CATIÓ, GUINÉE-BISSAU

Avec les adoptions à distance, l’école de São Bento grandit en même temps que ses élèves

IT | ES | DE | FR | PT
18 Mars 2015
SLOVYANSK, UKRAINE

Adoptions à distance : réouverture à Slovyansk du centre pour les enfants et réfugiés de la guerre en Ukraine orientale

IT | EN | ES | DE | FR | PT | UK
22 Décembre 2014
ADJUMANI, OUGANDA

L’école de Sant’Egidio à Nyumanzi (Ouganda du Nord) : les examens de fin d’année pour 800 enfants du Soudan du Sud

IT | DE | FR
8 Décembre 2014
MALAWI

Signature de l’accord d’entente entre le gouvernement du Malawi et la Communauté de Sant’Egidio pour lancer le programme « BRAVO ! » dans le pays

IT | EN | DE | FR
31 Octobre 2014
ABIDJAN, CÔTE-D'IVOIRE

Sant’Egidio en Côte-d’Ivoire : l’éducation à la santé pour prévenir la contagion d’Ebola

IT | EN | ES | DE | FR | PT
29 Octobre 2014
SLOVYANSK, UKRAINE

Dans la région de Donetsk, dans une Ukraine qui souffre de la guerre, on fait aussi la paix avec les adoptions à distance

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | RU | UK
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
11 Novembre 2014
Regió7

La comunitat de Sant Egidi comença a recollir joguines

1 Juillet 2014
L'Osservatore Romano

Risposte da dare

24 Mai 2014
Il Piccolo

Comunità di Sant'Egidio 25 anni di impegno in aiuto ai più deboli

19 Février 2014
Famiglia_Cristiana.it

Fuori dall'ombra con Sant'Egidio

5 Janvier 2014
La Stampa.it

Ecco chi resiste alla fuga dalle scuole

18 Décembre 2013
Corriere della Sera

Buonissimo Natale a tutti quanti

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Saluto del Presidente Mario Monti

Comunità di Sant'Egidio

La mensa per i poveri di Via Dandolo

Bambini e ragazzi di origine straniera per una legge sulla cittadinanza nell’interesse del Paese

tous les documents
• LIVRES

Keerpunt





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

PHOTOS

225 visites

189 visites

142 visites

158 visites

139 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri