Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
28 Novembre 2011 | ROME, ITALIE

Les 29 et 30 novembre, on célèbre la Journée internationale des "Cities for Life, Villes contre la peine de mort ": le congrès international des ministres de la justices ; les rendez-vous, les témoins.

 
version imprimable

 

Journée internationale CITIES FOR LIFE

« Villes pour la vie, Villes contre la peine de mort »

plus de 20 ministres de la justice réunis à Rome à l'occasion d'un sommet

pour l’abolition de la peine de mort.

Dans le monde entier, plus de 1400 villes, de 87 pays,

impliquées dans une grande mobilitation pour stopper la peine de mort.

A Rome, deux grands rendez-vous les 29 et 30 novembre

 

 

 

 

La Journée internationale Cities for Life sera inaugurée à Rome, le 29 novembre, par le 6e congrès international des Ministres de la Justice sur le thème : « Du moratoire à l'abolition de la peine capitale No Justice Without Life » , organisé par la Communauté de Sant’Egidio.

Aux côtés du Ministre de la Justice italien Paola Severino interviendront les représentants de l’Union européenne, et les Ministres de la Justice de nombreux pays (France, Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, République centrafricaine, Côte d'Ivoire, Erythrée, Gabon, Guinée, Lesotho, Mali, Niger, Rwanda, Tanzanie, Cambodge, Equateur, Honduras, Norvège, Kenya, Afrique du Sud, Sud Soudan, El Salvador) et d'importantes personnalités des gouverments de Mongolie, Philippines, Guinée Bissau, Mozambique, Burundi, ainsi qu'une délégation de députés et sénateurs de l’Illinois – dernier état des Etats-Unis à avoir aboli la peine capitale.

Pour développer de nouvelles stratégies et des visions communes, Sant’Egidio organise chaque année, depuis 2004, une Conférence Internationale des Ministres de la Justice, de juristes et de membres des Cours Suprêmes, venus de pays qui ont aboli la peine de capitale et de pays qui la maintiennent encore. Les conférences internationales représentent l'atelier d'une méthode de travail qui se poursuit à tous les niveaux, de la société civile au dialogue avec les exécutifs et les représentants politiques, pendant toute l'année, dans l'ensemble des pays qui interviennent. Le congrès de Rome en est à sa sixième édition.

 

 

Le 30 novembre, les hôtes seront reçus par le Président du Sénat Renato Schifani

 


 

Les fruits obtenus ces dernières années par la
Journée internationale contre la peine de mort :

Moins de la moitité des pays maintenant la peine de mort ont procédé à des condamnations à mort et dans moins d'un tiers de ces pays des condamnations à mort ont été exécutées chaque année ces quatre dernières années.
Ont aboli la peine de mort pour tous les crimes : Bhutan, Grèce, Samoa, Sénégal et Turquie (en 2004). Liberia et Mexique (2005). Philippines (2006). Albanie, Îles Cook, Kirghizstan, Rwanda et Kazakstan, qui l'a abolie pour les délits ordinaires (2007). Ouzbékistan et Argentine (2008). Burundi et Togo (2009).

En 2010 : le  Gabon est devenu le 16e pays abolitionniste de l'Union africaine.

Ces dix dernières années, 31 pays ont aboli la peine de mort dans la loi ou dans la pratique.

En un an (2009-2010), le nombre global des exécutions  a reculé d'un tiers. Aux Etats-Unis d'Amérique, en 2010, n'ont été prononcées qu'un tiers des sentences enregistrées au milieu des années 1990.

En janvier 2010, le président de la Mongolie a annoncé un moratoire sur les exécutions en vue de l'abolition de la peine de mort.

En 2011, l'Illinois est devenu le 16e Etat des Etats-Unis a avoir aboli la peine capitale.
Onze pays ont prononcé des peines capitales mais ont continué à ne pas procéder aux exécutions : Afghanistan, Brunei Darussalam, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Laos, Maldive, Myanmar, Pakistan, Sri Lanka et Thailande.

 

 

 

 

 

 

 

Du moratoire à l'abolition de la peine capitale

 

No Justice Without Life

 

6e Congrès international des Ministres de la Justice 

 

 

Palazzo Altieri – Piazza del Gesù 50

 

 

Rome, 29 novembre, à  9h30

 

 

 

La Journée internationale des « Villes pour la vie, Villes contre la peine de mort» - célébrée tous les 30 novembre, en souvenir de l'anniversaire de la première abolition de la peine par un Etat européen, le Grand-Duché de Toscane, survenue en 1786 – représente une initiative exceptionnelle qui, au cours des années, a réuni de nombreuses administrations locales et sociétés civiles, pour offrir et promouvoir à l'échelle universelle cette bataille si décisive pour l'humanité entière.

 

L’édition de cette année, 2011, a remporté l'adhésion de plus de 1 400 villes, (500 en Italie) dont 66 capitales, dans 87 pays de tous les continents. Elle représente la plus grande mobilisation internationale réalisée jusqu'à ce jour pour stopper dans le monde toutes les exécutions capitales.

 

A l'occasion de cette dixième édition de Cities for Life, les villes participantes animeront des initiatives culturelles et  de sensibilisation de l'opinion publique soutenues et organisées en synergie avec la Communauté de Sant’Egidio et les associations qui lui sont liées, en Italie et dans d'autres pays.

 

Seront présents en Italie, ces jours-ci, d'importante témoins, anciens condamnés à mort et parents des victimes de cette bataille.

ANTHONY GRAVES - Il a été remis en liberté le 27 octobre 2010, après avoir passé 16 ans dans les couloirs de la mort. Il avait été condamné en 1994, accusé de complicité dans plusieurs meurtres, bien qu'il n'y eût aucune preuve certaine pour démontrer sa culpabilité. En 2006, la Cour d'Appel a cassé la sentence du premier procès, après avoir reconnu que l'accusation avait utilisé des déclarations fausses ou qui n'étaient absolument pas dignes de foi. Anthony a été le douzième détenu à avoir été relâché des couloirs de la mort au Texas, le 138e Etat des Etats-Unis, depuis 1973.

DAVE ATWOOD – Il figure parmi les personnes les plus impliquées dans la lutte contre la peine de mort aux Etats-Unis. Il a fondé en 1995 la Texas Coalition to Abolish the Death Penalty (TCADP). Il fait actuellement partie du conseil de direction de l'organisation. Par le passé, il a été l'un des dirigeants de la National Coalition to Abolish the Death Penalty (NCADP) et de Pax Christi USA. Il est très actif dans la diffusion de campagnes abolitionnistes à travers  de fréquentes conférences dans les écoles, dans les universités et dans les églises du Texas  et des autres Etats fédéraux. Il visite régulièrement les détenus du couloir de la mort depuis les années 1990 et a rencontré la Communauté de Sant’Egidio pour la première fois quand des personnes de l'association catholique ont commencé à rendre visite à Dominique Green, un grand ami commun, qui a été exécuté en 2004 et que Dave accompagna jusqu'à la fin.

GORDON STEIDL – Il fut le 114e condamné à mort reconnu innocent aux Etats-Unis (le 18e dans l'Illinois). La sentence avait été prononcée en 1987 pour le meurtre de Dyke et Karen Rhoads en 1986. Il fut libéré en 2004, après avoir passé 17 années en prison (dont presque 12 dans le couloir de la mort) dans l'Illinois, après qu'en 2000 un juge avait établi que les enquêtes de la police avaient été menées de manière absolument inappropriée.

Sa contribution à la campagne pour l'abolition de la peine capitale dans l'Illinois, qui est justement devenu cette année le seizième état américain à l'avoir retiré de sa législisation, a été  fondamentale.

RAIS BHUIYAN - Dans les jours qui ont suivi le 11 septembre 2001, un homme décida de venger à lui seul les victimes de l’attentat contre les tours jumelles de New York en menant diverses expéditions punitives. Il se mit à chercher des immigrés qui pouvaient être selon lui des ressortissants du Moyen-Orient ou des musulmans. Dans une attaque, il blessa gravement au visage Rais Bhuiyan, né au Bangladesh, vivant seul depuis quelques mois aux Etats-Unis. Rais perdit un œil , mais réussit de manière providentielle à survivre.

Rais a non seulement réussi à pardonner à son agresseur, mais il s'est battu jusqu'à la fin (malheureusement en vain) pour que ce dernier ne soit pas tué de la main de l'Etat, et pour que cette escalade de violence se conclue sans autre effusion de sang.



A Rome, le 30 novembre à 19h00 au Colisée, se déroulera la cérémonie finale avec l’éclairage « spécial » du monument, devenu le symbole de la Journée  internationale de Cities For Life.

 

 

 

 

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
30 Novembre 2016

Le 30 novembre DIRECT STREAMING depuis le Colisée de « Villes pour la vie contre la peine de mort »

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
30 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Le Colisée s’illumine pour dire plus jamais de peine de mort dans le monde

IT | ES | FR | PT
25 Novembre 2016

30 novembre : Villes pour la vie contre la peine de mort

IT | EN | ES | FR | PT | CA | ID
10 Octobre 2016

10 octobre, Journée mondiale contre la peine de mort. Les initiatives de Sant’Egidio, du Japon aux prisons italiennes

IT | ES | DE | FR
28 Juillet 2016

Nouvelles exécutions en Indonésie. Sant’Egidio : « Un moratoire de la peine de mort pendant le Jubilé de la Miséricorde »

IT | FR | PT
5 Juillet 2016

Peine de mort, Sant’Egidio : un pas en avant important vers l’abolition en Guinée-Conakry

IT | EN | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
1 Décembre 2016
Main-Post

Wie Joaquin Martinez dem elektrischen Stuhl entkam

1 Décembre 2016
Avvenire

Città illuminate contro il buio delle esecuzioni

1 Décembre 2016
Gazzetta di Parma

«Ho chiesto la grazia per l'assassino di mia figlia»

1 Décembre 2016
Roma sette

Anche Roma tra le “Cities for life”, contro la pena capitale

1 Décembre 2016
Notizie Italia News

30 novembre, Giornata Mondiale delle Città per la Vita, contro la Pena di Morte

30 Novembre 2016
Radio Vaticana

Pena di morte, Sant’Egidio: oggi oltre 2.100 città del mondo si mobilitano per “Cities for Life 2016”

tous les communiqués de presse
• NON LA PEINE DE MORT
12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

18 Janvier 2015
news.abidjan.net

La Côte d’Ivoire va mettre fin à la peine de mort

13 Décembre 2014
Le Figaro

La peine de mort abolie à Madagascar

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Mario Marazziti: rifiutare la logica della pena di morte per non cedere alla trappola del terrore

Statement by Minister J. Kamara on the death penalty in Sierra Leone

Vice President Mnangagwa: Zimbabwe's steps toward the abolition of the death penalty

Jean-Louis Ville: Europe is against the death penalty.

Cambodian Minister of Justice, Ang Vong Vathana: Cambodia as a model of Asian country without the death penalty

Rajapakshe, Minister of Justice: Sri Lanka to protect the right to life, against the death penalty

tous les documents
• LIVRES

Keerpunt





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

VIDEO PHOTOS
2:
Malawi contra la pena de muerte
4:01
Cities for life: desde Roma al mundo entero contra la pena de muerte

469 visites

407 visites

479 visites

413 visites

458 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri