Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  
20 Juin 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Journée mondiale du réfugié : n’oublions pas les guerres à l’origine des arrivées sur nos côtes

Congrès sur Seyfo, le massacre oublié des Syriaques, Chaldéens et Assyriens il y a cent ans. Arrêter les conflits actuels qui répètent aujourd’hui les mêmes horreurs. La responsabilité de la communauté internationale. Sant’Egidio lance cinq propositions pour les réfugiés.

 
version imprimable

À l’occasion de la journée mondiale du réfugié s’est déroulé à Rome un congrès pour commémorer le « Seyfo », en syriaque « épée », avec la participation des plus grands experts de ces massacres des chrétiens il y a cent ans, et celle du patriarche de l’Église syro-orthodoxe Ignatius Aphrem II, qui a rencontré le pape François vendredi.

Dans les communications des historiens et des religieux a résonné aussi l’écho de ce qui se passe de nos jours en Syrie et en Irak, dans les régions mêmes où, il y a cent ans, furent massacrés non seulement les Arméniens, mais aussi les chrétiens des autres confessions.

Se souvenir pour ne pas répéter, mais aussi pour demander à la communauté internationale d’explorer toutes les pistes permettant de mettre fin aux conflits en cours : il est possible de le faire ou tout au moins d’imposer une trêve humanitaire dans certaines régions, à commencer par Alep, en Syrie, qui a subi ces derniers jours de lourds bombardements avec de nouvelles victimes parmi les civils, chrétiens et musulmans. Il est irresponsable de ne rien faire et d’attendre les événements.

Pour les réfugiés (« otages dans leur patrie, orphelins dans la diaspora », comme cela a été dit au cours du congrès), il faut aujourd’hui une nouvelle culture de l’accueil en Europe et de nouvelles mesures pour sauver des vies humaines et faciliter l’intégration. En même temps, il est nécessaire d’intervenir pour prévenir les causes de l’abandon forcé du fait des guerres ou de la faim, sans oublier l’inquiétant phénomène des déplacés climatiques.

Cinq propositions pour les réfugiés

On a enregistré plus de 25 000 morts dans les « voyages de l’espérance » vers l’Europe depuis 1990 à aujourd’hui : ce sont des chiffres impressionnants.

Ladite « urgence immigrés » est une fausse perception de la réalité, a souligné ces derniers jours le président de Sant’Egidio, Marco Impagliazzo. Même s’il a été beaucoup question, ces derniers jours, des migrants (il conviendrait de dire réfugiés) à la frontière de Vintimille ou dans les gares de Rome et de Milan, il s’agit en réalité d’effectifs limités, qu’il n’est pas si difficile de gérer.

Du reste, même les chiffres les plus récents montrent qu’il n’y a pas d’urgence immigration : en 2013, les vingt-huit pays de l’Union européenne ont enregistré, par rapport aux deux années précédentes (2011-2012), une diminution de 300 000 demandes d’entrée pour des motifs de travail et une augmentation simultanée de près de 300 000 demandes d’asile. Le solde est donc équivalent.

Sant’Egidio est en première ligne dans l’accueil et dans les aides de première nécessité fournies à ceux qui arrivent sur nos côtes. Ces jours-ci, elle a vu sensiblement augmenter aussi la solidarité des Italiens à leur égard. Mais plusieurs interventions importantes sont nécessaires.

Les propositions de la Communauté de Sant’Egidio pour les réfugiés en cinq points

Sponsoring de la part des associations, des Églises, des particuliers pour des demandeurs d’asile : il s’agit de les faire venir directement du pays de provenance (on peut commencer par la Syrie et l’Irak, bouleversés par la guerre) en leur évitant les voyages très risqués de l’espoir. Le sponsoring garantirait accueil et assistance pour le réfugié.

Office humanitaire : accueil organisé par plusieurs pays européens (ou par l’Union européenne) des demandeurs d’asile déjà arrivés dans certains pays, comme le Maroc ou le Liban. Il s’agit de personnes qui ont déjà quitté leur pays d’origine, qui ont donc déjà fait une partie du voyage, mais toujours est-il que cela éviterait le dernier trajet, par la mer.

Modifier les accords de Dublin en élargissant les mailles qui obligent à demander asile uniquement dans les pays d’arrivée. Il faut rappeler que beaucoup de cas pourraient être résolus par des rassemblements familiaux.

Des visas pour motifs humanitaires pour ceux qui ne sont pas encore entrés en Europe : il est prévu par l’article 25 de la réglementation européenne. Chaque pays peut les délivrer de manière autonome.

Permis de séjour pour motifs humanitaires pour ceux qui sont déjà en Italie. C’est une décision que peut prendre le président du Conseil par décret. Ce permis donne la possibilité de travailler. Cela s’est déjà produit pour certaines nationalités, comme par exemple les Albanais qui sont aujourd’hui largement intégrés en Italie (mais aussi pour les ex Yougoslaves, les Tunisiens, etc.)


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
14 Mars 2017
PARIS, FRANCE

Des couloirs humanitaires pour les réfugiés en France à partir d’aujourd’hui ; l’accord signé ce matin à l’Elysée

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | RU | PL | HU
10 Mars 2017
NOVARA, ITALIE

« De Homs à Novare avec les couloirs humanitaires, voici comment notre vie a changé »

IT | ES | DE | FR
27 Février 2017
ROME, ITALIE

Réfugiés, un an de couloirs humanitaires fêté à Fiumicino par une nouvelle arrivée depuis le Liban

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL
24 Février 2017
BUDAPEST, HONGRIE

Appel de Sant’Egidio au parlement hongrois pour l’arrêt d’un processus législatif portant atteinte aux droits des migrants et des mineurs

IT | ES | DE | FR | HU
22 Février 2017

Notre réponse commune aux migrations s’articule autour de quatre verbes : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer

IT | DE | FR | PT
18 Février 2017

Hier le pape François a rencontré des étudiants et réfugiés à l’Université Rome Trois. Le récit des Jeunes pour la paix

IT | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
23 Mars 2017
Famiglia Cristiana

Profughi, la rotta della salvezza

21 Mars 2017
Clarín

El Papa Francisco, los refugiados y los corredores humanitarios

17 Mars 2017
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi: Le politiche sulle migrazioni devono partire dai giovani africani che usano Internet e il cellulare

11 Mars 2017
Vatican Insider

La rifugiata siriana che lavora da biologa nell’ospedale del Papa

3 Mars 2017
Internazionale

Accoglienza privata

28 Février 2017
El Pais (Spagna)

Un grupo católico de Italia recibe más refugiados que 15 países de la UE

tous les communiqués de presse
• NON LA PEINE DE MORT
7 Octobre 2015
ÉTATS-UNIS

The World Coalition Against the Death Penalty - XIII world day against the death penalty

5 Octobre 2015
EFE

Fallece un preso japonés tras pasar 43 años en el corredor de la muerte

24 Septembre 2015

Pope Francis calls on Congress to end the death penalty. "Every life is sacred", he said

12 Mars 2015
Associated Press

Death penalty: a look at how some US states handle execution drug shortage

12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
Reuters

Australia to restate opposition to death penalty as executions loom in Indonesia

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

9 Mars 2015
AFP

Peine de mort en Indonésie: la justice va étudier un appel des deux trafiquants australiens

28 Février 2015
ÉTATS-UNIS

13 Ways Of Looking At The Death Penalty

15 Février 2015

Archbishop Chaput applauds Penn. governor for halt to death penalty

11 Décembre 2014
MADAGASCAR

C’est désormais officiel: Madagascar vient d’abolir la peine de mort!

3 Décembre 2014

5th Circuit Court of Appeals stops execution of Scott Panetti!

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Dossier: What are the humanitarian corridors

tous les documents
• LIVRES

Il grande viaggio





Leonardo International
tous les livres

PHOTOS

1559 visites

456 visites

1737 visites

409 visites

352 visites
tous les médias associés