Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
5 Mars 2009

Rome. Basilique San Bartolomeo. Remise d’un autographe du Bienheureux Ignazio Maloyan, évêque arménien, à la Communauté de Sant'Egidio.

 
version imprimable

Le 5 mars 2009, le patriarche arménien catholique, Sa Béatitude Nerses Bedros XIX Tarmouni, a remis à la Communauté de Sant’Egidio une lettre autographe du Bienheureux Ignazio Maloyan, archevêque de Mardin, victime des massacres survenus en Turquie en 1915, afin de la conserver avec la mémoire des martyrs et témoins de la foi du XXe siècle, dont la basilique est le lieu mémoriel. 

La « relique » a été portée en procession au cours d’une liturgie de la Parole présidée par le patriarche et déposée sur l’autel dédié aux martyrs et témoins de l’Asie, Moyen Orient et Océanie.  

Omelia di S. B. Nerses Bedros XIX, Catholicos Patriarca di Cilicia degli armeni 

Des images de la célébration
S.B. Nerses Bedros XIX Tarmouni, Catholicos Patriarca di Cilicia degli armeni  Saluto del Prof. Marco Impagliazzo, presidente della Comunità di Sant'Egidio
S.B. Nerses Bedros XIX Tarmouni (Catholicos Patriarca di Cilicia degli armeni) e Don Angelo Romano (Rettore della Basilica di San Bartolomeo all'Isola Tiberina)  Processione
 Deposizione della lettera del Beato Maloyan nella Cappella dedicata ai Nuovi Martiri  in Asia, Oceania e Medio Oriente  Lettera del Beato Ignazio Maloyan
Passion et mort du bienheureux Ignazio Mayolan et de ses fidèles

Ignazio MaloyanLe 1er mai 1915, après la perquisition infructueuse de l’église par les troupes de l’armée à la recherche d’armes, Monseigneur Maloyan réunit le clergé et fait connaître son testament spirituel :

"Je vous exhorte avant tout à fortifier votre foi sur le roc de Pierre et à renforcer votre espérance dans la Sainte Croix... D’où provient le désir de voir notre sang de pécheurs mêlé au sang des hommes justes et purs ? Que les desseins du Très-Haut se réalisent en nous, quelle qu’en soit la manière, même la déportation ou le martyre. Mon souhait le plus grand est de voir mon troupeau suivre mon exemple et rester docile aux ordres du Siège Apostolique. Je vous confie à Dieu, mes enfants bien aimés, et je vous demande de Le prier afin qu’Il me donne la force et le courage de vivre cette vie dans Sa grâce et dans Son amour jusqu’à l'effusion de sang ."

Le 3 juin, solennité de la Fête-Dieu, les premières nouvelles de la déportation des Arméniens de Dijarbekir dans la direction de Mossoul arrivent en ville. Monseigneur Maloyan célèbre la Sainte Messe, quand à l’issue de la procession, Mardin est encerclée par la cavalerie et par les troupes armées. Les gendarmes parcourent le quartier arménien et arrêtent les notables (peu de temps après trois autres groupes de déportés les suivirent ; le second est composé de femmes, d’enfants et de vieillards).

Mgr. Maloyan reçoit la notification de son arrestation en même temps que six prêtres du diocèse. Il est accusé de détention d’armes. Conduit au quartier général de la police, Mgr. Maloyan est interrogé ainsi que 27 membres de sa communauté.

Vendredi 11 juin, jour de la solennité du Sacré Cœur de Jésus, une heure est accordée aux prisonniers pour se préparer à la mort. Monseigneur Maloyan demande la permission de parler aux siens. Après avoir prié le Seigneur de lui donner la force et la persévérance de supporter le martyre, il leur accorde l’absolution. Puis il consacre du pain que les déportés avaient avec eux, le rompt et le distribue aux prêtres et aux laïcs présents.

Monsignor Maloyan est ensuite conduit seul et à cheval à Kara-keupru, à trois heures de Dijarbekir. C’est là qu’à l’âge de 46 ans, il est tué d’un coup de fusil dans la nuque. En tout, 415 personnes furent tuées au cours du premier massacre des chrétiens de Mardin.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
23 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert, jeune martyr de la corruption : ouverture officielle de la cause de béatification par l’évêque à Goma

IT | ES | DE | FR | PT | HU
15 Septembre 2016

Le bréviaire du Père Jacques Hamel à Saint-Barthélemy parmi les reliques des martyrs de notre temps

IT | EN | ES | DE | FR | PT
27 Juillet 2016

Saint-Etienne-du-Rouvray, une église profanée par la violence, mais sa mission est la paix. Andrea Riccardi dans Avvenire

IT | FR | HU
12 Mai 2016
VARSOVIE, POLOGNE

La mémoire des martyrs au pied de la croix brisée par les bombes

IT | EN | ES | DE | FR | PT | PL
22 Mars 2016

Au cœur de la prière de Sant'Egidio en Italie et dans le monde : la mémoire des martyrs chrétiens de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | CA
5 Mars 2016
ROME, ITALIE

Un chrétien qui ouvrait chaque jour sa Bible : Shahbaz Bhatti dans le souvenir de l’archevêque de Karachi

IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
25 Novembre 2016
Affari Italiani

Martire - Vita e morte di padre Jacques Hamel

23 Novembre 2016
Notizie Italia News

Fatti: Un giovane della periferia africana ci insegna a non essere schiavi del denaro

29 Septembre 2016
Famiglia Cristiana

«Non facciamo crociate nel nome di padre Hamel»

19 Septembre 2016
Avvenire

Le grazie richieste ad Assisi dal vescovo di Rouen

18 Septembre 2016
Vatican Insider

Lebrun: padre Hamel non sia una bandiera per combattere

17 Septembre 2016
Notizie Italia News

Il male "non ha vinto contro p. Jacques Hamel: siamo qui, vivi, sul cammino della fraternità".

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
28 Septembre 2016 | SAN SALVADOR, EL SALVADOR

Oración en recuerdo de William Quijano, joven de la Comunidad de Sant'Egidio asesinado por su amor a los pobres

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

La homilía de mons. Matteo Zuppi

tous les documents
• LIVRES

Martyr. Vie et mort du père Jacques Hamel





Editions du Cerf

Martiri d'Albania (1945-1990)





La Scuola
tous les livres

PHOTOS

391 visites

389 visites

405 visites

465 visites

426 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri