Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
2 Mars 2015

Pourquoi l’appel pour la réconciliation en Centrafrique signé à Sant’Egidio est-il important ?

Nous en parlons avec Mauro Garofalo, de la Communauté de Sant’Egidio, qui a suivi toutes les phases des négociations qui ont conduit à la signature de l’accord préélectoral entre les principales personnalités du pays.

 
version imprimable
Le 27 février dernier a été signé au siège de la Communauté de Sant'Egidio à Rome un appel au peuple centrafricain et à la communauté internationale pour la réconciliation nationale et le soutien au processus de reconstruction politique et institutionnelle, souscrit par les principales personnalités du pays africain, parmi lesquelles quatre anciens premiers ministres, la vice-présidente du parlement de transition et la présidente du Comité pour le “Forum national de Bangui”. La signature de l'accord préélectoral, défini par Andrea Riccardi comme "un signe d'espérance pour tous", a été saluée avec satisfaction par les pays limitrophes.
Nous avons demandé à Mauro Garofalo, de la Communauté de Sant'Egidio, qui a suivi toutes les phases du processus qui a conduit à la signature du document, en quoi cet accord représente une étape importante pour la pacification et la stabilité de la Centrafrique et de toute la région.
 
 
Quelle est la situation actuelle en Centrafrique ?

La Centrafrique vit depuis deux ans un moment particulièrement difficile à cause de l’instabilité et de la violence diffuse. Le coup d'Etat de mars 2013 a fait sombrer le pays dans une situation grave, et aujourd'hui encore la communauté internationale s'efforce de le soutenir. Sur une population qui compte un peu moins de cinq mille habitants, plus de 400 000 sont réfugiés dans des pays voisins tandis qu'un million de personnes vivent dans une situation de IDP (Internal Displaced Person), autrement dit de "réfugiés intérieurs".
La transition voulue par la communauté internationale pour mener la Centrafrique vers les élections approche de son terme. Les élections présidentielles devront donner un président au pays d'ici août 2015. Malheureusement, des groupes militaires sont à l'œuvre dans de nombreuses zones (Seleka, anti-Balaka et autres) qui empêchent le contrôle du territoire et causent des violences continuelles.
 
 
Que se passera-t-il en Centrafrique avec la signature de l'accord préélectoral ?
 
La rencontre de Sant’Egidio représente un pas important vers la réconciliation. La présence parmi les délégués de représentants majeurs des principaux partis est un fait sans précédent. Ce seront en effet les partis qui devront exprimer le leadership du pays, et la campagne électorale a déjà commencé. L’appel/déclaration de Rome entend établir entre les partis en compétition un accord pour un déroulement pacifique et démocratique des élections et lance l'idée d'un travail commun, même après les consultations électorales, dans le respect démocratique entre vainqueurs et vaincus. Le document conjoint a voulu prendre la forme d'un appel patriotique au peuple centrafricain, par l'intermédiaire duquel les politiques présents (parmi lesquels quatre anciens premiers ministres) s'engagent à remettre la politique au centre de la vie du pays, afin que la Centrafrique puisse renaître dans la concorde et dans la démocratie.
 
Pourquoi cet accord est-il important non seulement pour la Centrafrique mais aussi pour toute la région ?
 
La République centrafricaine, avec son instabilité et la présence sur son territoire de groupes armés transfrontaliers, représente un grave problème pour la région tout entière. La présence même de dizaines de milliers de réfugiés dans les pays voisins constitue une urgence humanitaire très difficile à gérer. La Centrafrique se trouve au centre d'une situation problématique : la présence de Boko Haram entre le Nigeria, le Tchad et le Cameroun, les affrontements au Sud-Soudan (auxquels nous pourrions ajouter la présence dans l'Est du pays des guérilleros de la LRA, Lord Resistance Army) nous disent clairement que le retour à la stabilité aura une importance fondamentale pour toute la zone, comme cela a été affirmé à plusieurs reprises par les gouvernements des pays limitrophes et par la communauté internationale.
Pendant trop longtemps, en effet, la Centrafrique a été considérée comme un havre sûr pour toute sorte de guérillas, et le moment est venu de voir des institutions fortes et légitimes reprendre progressivement les rênes du pays.
 

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
1 Décembre 2016

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

IT | DE | FR | HU
25 Novembre 2016
PARIS, FRANCE

Paix en Syrie, Irak, Centrafrique : l’entretien entre Andrea Riccardi et le ministre des affaires étrangères Jean Marc Ayrault

IT | ES | DE | FR | PT
23 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert, jeune martyr de la corruption : ouverture officielle de la cause de béatification par l’évêque à Goma

IT | ES | DE | FR | PT | HU
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT | CA
19 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Centrafrique : rencontre lundi à Sant’Egidio. Dissocier les religions de la guerre et lancer un modèle de réconciliation

IT | ES | FR | PT | CA
1 Janvier 2012

Marche pour la paix sur toutes les terres

IT | DE | FR | NL | RU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
3 Décembre 2016
Radio Vaticana

Pace in Colombia: ex guerriglieri iniziano il disarmo

1 Décembre 2016
Zenit

Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio

23 Novembre 2016
Il Fatto Quotidiano

Non solo faide, al Sud si parla di pace

22 Novembre 2016
Avvenire

Sant'Egidio. «Quella in Centrafrica non è una guerra di religione»

22 Novembre 2016
L'huffington Post

Se Bangui diventa il centro del mondo con il Cardinale, l'Imam e il Pastore

19 Novembre 2016
Vatican Insider

A Sant’Egidio il cardinale, l’imam e il pastore centrafricani

tous les communiqués de presse
• NON LA PEINE DE MORT
7 Octobre 2015
ÉTATS-UNIS

The World Coalition Against the Death Penalty - XIII world day against the death penalty

5 Octobre 2015
EFE

Fallece un preso japonés tras pasar 43 años en el corredor de la muerte

24 Septembre 2015

Pope Francis calls on Congress to end the death penalty. "Every life is sacred", he said

12 Mars 2015
Associated Press

Death penalty: a look at how some US states handle execution drug shortage

12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
Reuters

Australia to restate opposition to death penalty as executions loom in Indonesia

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

9 Mars 2015
AFP

Peine de mort en Indonésie: la justice va étudier un appel des deux trafiquants australiens

28 Février 2015
ÉTATS-UNIS

13 Ways Of Looking At The Death Penalty

15 Février 2015

Archbishop Chaput applauds Penn. governor for halt to death penalty

11 Décembre 2014
MADAGASCAR

C’est désormais officiel: Madagascar vient d’abolir la peine de mort!

3 Décembre 2014

5th Circuit Court of Appeals stops execution of Scott Panetti!

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

tous les documents
• LIVRES

Eine Zukunft für meine Kinder





Echter Verlag

Religioni e violenza





Francesco Mondadori
tous les livres

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri