Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - amis en prison - libérer...sonniers - « liber...aliennes contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

« LIBERER LES PRISONNIERS EN AFRIQUE » Une campagne de solidarité avec les détenus africains organisée dans les prisons italiennes


 
version imprimable

 

13 juillet 2009

 

« LIBERER LES PRISONNIERS EN AFRIQUE »
Solidarité avec les détenus africains
organisée dans les prisons italiennes

 


C’est ces jours-ci que démarre le projet « Libérer les prisonniers en Afrique », qui concernera les détenus de 200 établissements pénitentiaires italiens, leur demandant d’aller au devant des besoins de ceux qui se trouvent dans les prisons africaines. 
Car personne n’est pauvre au point de ne pouvoir aider quelqu’un d’autre. Et la dignité d’une personne dépend aussi de sa possibilité d’aider les autres. Il suffit de peu ; souvent, une petite aide peut changer la vie d’une personne.

 

Ainsi les détenus qui voudront adhérer à la campagne proposée par la Communauté de Sant’Egidio, pourront, par de petits dons, aider ceux qui se trouvent dans les prisons africaines pour soulager leurs conditions de détention terribles. Ils le feront en leur achetant une natte pour dormir ou cinq morceaux de savon pour se laver (il suffit d’un euro). Avec 3 euros, ils pourront envoyer les médicaments de première nécessité à un détenu malade ; avec 6 euros, de la nourriture supplémentaire pendant un mois. 

 

Et il suffit de quelques dizaines d’euros pour payer la taxe de règlement de la peine, prévue dans de nombreux pays pour les petits délits. Si elle n’est pas payée, cette taxe oblige le détenu à rester en prison pendant une durée indéfiniment longue.

 

Voici la lettre envoyée par la Communauté aux détenus :

Cher ami, chère amie,

Cet appel concernant les conditions de vie difficiles des détenus africains t’est adressé. Dans de nombreuses prisons africaines, la vie est particulièrement dure : souvent, il n’y a pas d’eau. Il n’y a pas d’air dans les cellules. Il n’y a pas d’éclairage électrique. On dort à même le sol, dans la boue, parfois il n’y a même pas la place pour permettre à tous de s’allonger en même temps. Les conditions d’hygiène sont déplorables. De médecins, il n’y en a pas ; les épidémies se diffusent aisément et beaucoup de détenus meurent ainsi, sans soins. La nourriture manque, en prison encore plus et certains détenus meurent d’inanition.
Une grande partie des prisonniers ne sont pas en mesure de payer l’avocat et restent en prison dans l’attente d’un procès qui ne commence jamais. D’autres, bien qu’ayant terminé leur peine, restent en prison parce qu’ils n’ont pas d’argent pour payer la taxe, prévue dans beaucoup de pays, pour obtenir leur libération.
C’est toi qui peux le mieux comprendre la situation des autres.
La Communauté de Sant’Egidio est présente dans les prisons de 15 pays d’Afrique pour améliorer les conditions de vie des prisonniers et promouvoir le respect de leurs droits, parmi lesquels les droits fondamentaux à la survie et à la dignité.
Notre aide touche des dizaines de milliers de détenus.
Nous nous adressons à toi, certains de ta sensibilité, pour que toi aussi, tu puisses faire quelque chose pour eux : chaque aide, même petite, est précieuse.

Tout est utile et tu peux jouer un rôle décisif.

La Communauté de Sant’Egidio

La vie dans de nombreuses prisons africaines est particulièrement dure : il n’y a pas d’air dans les cellules, il n’y a pas d’éclairage électrique, souvent, il n’y a pas d’eau. Le savon est un article de luxe qui ne parvient que deux ou trois fois dans l’année. Il n’y a pas de lits, dans le meilleur des cas seulement quelques nattes : on dort par terre, dans la boue, parfois il n’y a même pas la place pour permettre à tous les détenus de s’allonger en même temps. Les conditions d’hygiène sont déplorables. De médecins, il n’y en a pas ; les épidémies se diffusent aisément et beaucoup de prisonniers meurent ainsi, sans soins. La nourriture, déjà insuffisante dans de nombreux pays africains du fait de la pauvreté, en prison, est parfois absente et certains détenus meurent d’inanition. Une grande partie des prisonniers reste en attente de jugement pendant longtemps car ils ne sont pas en mesure de rémunérer l’avocat qui permettra le début du procès. Cela est arrivé à J.G., un camionneur nigérian accusé de contrebande. En prison, à Conakry, il ne trouvait personne qui parlait sa langue. Depuis un an et de demi, il attendait un procès qui n’aurait jamais dû avoir lieu, puisque personne ne l’avait réclamé. La Communauté de Sant’Egidio a trouvé un interprète et a payé un avocat (50 euros environ) pour lancer le procès. La sentence l’a condamné à une année de prison que J.G. avait déjà purgée.

 

Beaucoup de détenus n’ont pas de vêtements pour se couvrir et gardent les mêmes habits pendant des mois. Les conditions sont souvent inhumaines : dans la prison de Faranah en Guinée Conakry, il n’y a pas de raccordement au réseau d’eau et l’eau est apportée chaque jour par des camions citerne. Dans la prison de Tcholliré au nord du Cameroun, il n’y a pas de lits et la Communauté a fait don de 1100 matelas. Dans celle de N’Zérékoré, il n’y a pas de cours à ciel ouvert. Dans les prisons de Lichinga et de Cuamba au Mozambique, 12 toilettes ont été restructurées et, grâce à la collecte de fonds de Sant’Egidio, le réseau d’eau a été refait.


 

 

 

Amis en prison

Campaña Liberar a los Prisioneros en África




Dons en ligne

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
20 Mars 2017
ROME, ITALIE

Conclusion à Rome du congrès des représentants des Communautés de Sant’Egidio d’Afrique et d’Amérique latine

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL
21 Février 2017
EL SALVADOR

25 ans de paix au Salvador : Sant’Egidio les fête en envoyant des aides humanitaires aux détenus

IT | ES | DE | FR | PT | NL | RU
21 Février 2017
BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Vous souvenez-vous de Moïse et Samuel, enfants des rues qui avaient obtenu un diplôme ? Les voici au travail !

IT | ES | DE | FR | PT
8 Février 2017
BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Journée contre la traite : l’histoire de Moïse et Samuel, de la condition d’ « invisible » à un diplôme professionnel

IT | ES | DE | FR | PT | RU
3 Février 2017
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Lettre de Goma, au Congo : nous sommes devenus les porte-paroles des personnes âgées abandonnées dans la périphérie de la ville

IT | EN | ES | DE | FR
11 Janvier 2017

Afrique, Marco Impagliazzo « L’excellence de la médecine italienne pour le développement de la santé africaine »

IT | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
18 Mars 2017
Radio Vaticana

Telemedicina: nuova frontiera per la cooperazione in Africa

17 Mars 2017
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi: Le politiche sulle migrazioni devono partire dai giovani africani che usano Internet e il cellulare

4 Janvier 2017
ANSA med

A Napoli presepe dei detenuti dedicato a viaggio migranti

26 Décembre 2016
Ristretti Orizzonti

Genova: i cenoni in trasferta di Sant'Egidio, festa con migranti e detenuti

1 Décembre 2016
Zenit

Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio

24 Novembre 2016
Radio Vaticana

Sant'Egidio presenta riforme per umanizzazione delle carceri

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

Déclaration de l'Union Africaine sur le "Pacte Républicain" "

Jean Asselborn

Discours de Jean Asselborn, Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Grand-Duché de Luxembourg

Marc Spautz

Discours de Marc Spautz, Ministre de la Coopération et de l'Action Humanitaire

tous les documents
• LIVRES

Eine Zukunft für meine Kinder





Echter Verlag
tous les livres

PHOTOS

1317 visites

1300 visites

1222 visites

1522 visites

1357 visites
tous les médias associés