Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - amis en prison - libérer...sonniers - « liber...aliennes contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

« LIBERER LES PRISONNIERS EN AFRIQUE » Une campagne de solidarité avec les détenus africains organisée dans les prisons italiennes


 
version imprimable

 

13 juillet 2009

 

« LIBERER LES PRISONNIERS EN AFRIQUE »
Solidarité avec les détenus africains
organisée dans les prisons italiennes

 


C’est ces jours-ci que démarre le projet « Libérer les prisonniers en Afrique », qui concernera les détenus de 200 établissements pénitentiaires italiens, leur demandant d’aller au devant des besoins de ceux qui se trouvent dans les prisons africaines. 
Car personne n’est pauvre au point de ne pouvoir aider quelqu’un d’autre. Et la dignité d’une personne dépend aussi de sa possibilité d’aider les autres. Il suffit de peu ; souvent, une petite aide peut changer la vie d’une personne.

 

Ainsi les détenus qui voudront adhérer à la campagne proposée par la Communauté de Sant’Egidio, pourront, par de petits dons, aider ceux qui se trouvent dans les prisons africaines pour soulager leurs conditions de détention terribles. Ils le feront en leur achetant une natte pour dormir ou cinq morceaux de savon pour se laver (il suffit d’un euro). Avec 3 euros, ils pourront envoyer les médicaments de première nécessité à un détenu malade ; avec 6 euros, de la nourriture supplémentaire pendant un mois. 

 

Et il suffit de quelques dizaines d’euros pour payer la taxe de règlement de la peine, prévue dans de nombreux pays pour les petits délits. Si elle n’est pas payée, cette taxe oblige le détenu à rester en prison pendant une durée indéfiniment longue.

 

Voici la lettre envoyée par la Communauté aux détenus :

Cher ami, chère amie,

Cet appel concernant les conditions de vie difficiles des détenus africains t’est adressé. Dans de nombreuses prisons africaines, la vie est particulièrement dure : souvent, il n’y a pas d’eau. Il n’y a pas d’air dans les cellules. Il n’y a pas d’éclairage électrique. On dort à même le sol, dans la boue, parfois il n’y a même pas la place pour permettre à tous de s’allonger en même temps. Les conditions d’hygiène sont déplorables. De médecins, il n’y en a pas ; les épidémies se diffusent aisément et beaucoup de détenus meurent ainsi, sans soins. La nourriture manque, en prison encore plus et certains détenus meurent d’inanition.
Une grande partie des prisonniers ne sont pas en mesure de payer l’avocat et restent en prison dans l’attente d’un procès qui ne commence jamais. D’autres, bien qu’ayant terminé leur peine, restent en prison parce qu’ils n’ont pas d’argent pour payer la taxe, prévue dans beaucoup de pays, pour obtenir leur libération.
C’est toi qui peux le mieux comprendre la situation des autres.
La Communauté de Sant’Egidio est présente dans les prisons de 15 pays d’Afrique pour améliorer les conditions de vie des prisonniers et promouvoir le respect de leurs droits, parmi lesquels les droits fondamentaux à la survie et à la dignité.
Notre aide touche des dizaines de milliers de détenus.
Nous nous adressons à toi, certains de ta sensibilité, pour que toi aussi, tu puisses faire quelque chose pour eux : chaque aide, même petite, est précieuse.

Tout est utile et tu peux jouer un rôle décisif.

La Communauté de Sant’Egidio

La vie dans de nombreuses prisons africaines est particulièrement dure : il n’y a pas d’air dans les cellules, il n’y a pas d’éclairage électrique, souvent, il n’y a pas d’eau. Le savon est un article de luxe qui ne parvient que deux ou trois fois dans l’année. Il n’y a pas de lits, dans le meilleur des cas seulement quelques nattes : on dort par terre, dans la boue, parfois il n’y a même pas la place pour permettre à tous les détenus de s’allonger en même temps. Les conditions d’hygiène sont déplorables. De médecins, il n’y en a pas ; les épidémies se diffusent aisément et beaucoup de prisonniers meurent ainsi, sans soins. La nourriture, déjà insuffisante dans de nombreux pays africains du fait de la pauvreté, en prison, est parfois absente et certains détenus meurent d’inanition. Une grande partie des prisonniers reste en attente de jugement pendant longtemps car ils ne sont pas en mesure de rémunérer l’avocat qui permettra le début du procès. Cela est arrivé à J.G., un camionneur nigérian accusé de contrebande. En prison, à Conakry, il ne trouvait personne qui parlait sa langue. Depuis un an et de demi, il attendait un procès qui n’aurait jamais dû avoir lieu, puisque personne ne l’avait réclamé. La Communauté de Sant’Egidio a trouvé un interprète et a payé un avocat (50 euros environ) pour lancer le procès. La sentence l’a condamné à une année de prison que J.G. avait déjà purgée.

 

Beaucoup de détenus n’ont pas de vêtements pour se couvrir et gardent les mêmes habits pendant des mois. Les conditions sont souvent inhumaines : dans la prison de Faranah en Guinée Conakry, il n’y a pas de raccordement au réseau d’eau et l’eau est apportée chaque jour par des camions citerne. Dans la prison de Tcholliré au nord du Cameroun, il n’y a pas de lits et la Communauté a fait don de 1100 matelas. Dans celle de N’Zérékoré, il n’y a pas de cours à ciel ouvert. Dans les prisons de Lichinga et de Cuamba au Mozambique, 12 toilettes ont été restructurées et, grâce à la collecte de fonds de Sant’Egidio, le réseau d’eau a été refait.


 

 

 

Amis en prison

Campaña Liberar a los Prisioneros en África




Dons en ligne

 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
24 Avril 2017
BUKAVU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Au Congo, Sant’Egidio célèbre Pâques en libérant de jeunes détenus de la prison de Bukavu

IT | ES | FR | PT | NL | RU | HU
16 Juin 2017
JOS, NIGERIA

Sant'Egidio apporte l'eau courante dans la prison pour mineurs de Jos au Nigeria

IT | ES | DE | FR
8 Novembre 2011

Burkina Faso - Visite du ministre de l'administration territoriale aux stages de formation des agents d'état civil

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | NL | RU
2 Novembre 2011

Ouagadougou (Burkina Faso) - Inauguration du premier stage de formation des agents d'état civil soutenu par Bravo ! pour l'enregistrement universel et gratuit des naissances

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA
6 Septembre 2011

"Bravo !", la campagne d'enregistrement gratuit des naissances est arrivée au Mozambique

IT | ES | DE | FR | PT | CA | RU
10 Août 2011

Humaniser la prison : les aides aux détenus d'Angoche, au Mozambique, se poursuivent

IT | DE | FR | RU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
11 Juillet 2016
La Croix

Les projets de Sant’Egidio pour l’Afrique: entretien avec Marco Impagliazzo

20 Juin 2017
Jeune Afrique

Centrafrique : un accord conclu à Sant’Egidio

20 Juin 2017
Xinhua - chinese press agency

Central African Republic gov't, rebels sign peace deal in Rome

19 Juin 2017
Journal du Cameroun

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

19 Juin 2017
OnuItalia

Nigeria: Sant’Egidio regala un serbatoio per acqua potabile ai detenuti del carcere minorile di Jos

19 Juin 2017
Africa News

Central African Republic warring factions sign peace accord to end conflict

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

''Entente de Sant'Egidio'': Accord politique pour la paix en Republique Centrafricaine

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

Déclaration de l'Union Africaine sur le "Pacte Républicain" "

Jean Asselborn

Discours de Jean Asselborn, Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Grand-Duché de Luxembourg

tous les documents

PHOTOS

1416 visites

1365 visites

1356 visites

1267 visites

1563 visites
tous les médias associés